Bonjour à toutes et à tous. Un Collector Test une nouvelle fois très actuel pour cette semaine, avec le collector d'un jeu sorti il y a tout juste un an, à savoir Dragon Ball Z : Extreme Butoden sur 3DS.

 

Dragon Ball Z et les jeux vidéo, c'est une grande histoire d'amour qui remonte bien avant la série des Tenkaïchi. Si on remonte au milieu des années 90 sur Super Nintendo, on peut retrouver une trilogie bien connue des possesseurs de la console, heureux d'obtenir des jeux issus du manga de bonne qualité : Super Butoden, suivi de La Légende Saïen ou encore Ultime Menace et Hyper Dimension. Tous (sauf le dernier) sont issus de la même série que l'on connaît mieux sous le nom de Super Butoden au Japon, et on peut également compter l'épisode Megadrive dans cette série là.

Mais depuis décembre 94 en France, la série des Butoden s'est tue, l'impression de jouer comme si on regardait le dessin animé n'a pas eu de suite, et la 3D est arrivée. Mais tout n'était pas fini : en 2015, Bandai Namco décide ressortir un petit peu cette licence du grenier, en sortant sur la 3DS, la console portable de Nintendo, en sortant Dragon Ball Z : Extreme Butoden. On retourne à de la 2D à l'ancienne bien lissée, qui a sans doute fait plaisir à pas mal de vieux de la vieille et aux fans.

 

Et comme on ne pouvait pas s'y attendre, ce jeu a eu le droit à une version collector pour les fans adeptes de goodies !

 

Le collector une fois déballé :


Contenu :

 

Le jeu en version physique ;

Un mug décoré ;

Deux badges, ;

Deux planches de stickers ;

Un mini-sticker.

 

Prix d'origine : 39,99€

Dimensions de la box : 26,4*18,2*8,5cm

 

Il existe deux versions qu'on peut considérer comme collector pour ce jeu : la version incluse et préinstallée sur la New 3DS avec un set décoratif pour la console aux couleurs du jeu, et celle-ci. Le jeu étant une exclusivité de la console, il n'y en a pas eu d'autres sur d'autres consoles, cela va de soi.


Pour cette version, on retrouve le jeu en version physique et surtout en version française et pas européenne, comme nous avait habitué Nintendo pour ses collectors sur Wii U (avec six langues à l'arrière). Tout est comme dans la version standard qu'on peut trouver partout en magasin.


Passons maintenant aux goodies qui justifient l'achat d'un tel collector. Pas de DLC ici, que du contenu physique, et ça fait du bien. On retrouve d'abord un mug de taille classique, décoré avec un Sangoku super Saïen et un Freezer en forme parfaite, opposé l'un à l'autre comme sur une affiche pour un futur combat de boxe (avec l'appellation "Vs" entre les deux, pour bien montrer qu'il s'agit d'un duel). C'est assez cool, et les fanas de la série seront ravis d'avoir une tasse pour boire leur café ; les "un peu moins fans" n'y verront qu'un autre mug à sortir pour boire du thé quand des invités viendront chez eux, et qui prendra la poussière à côté de celui qu'on leur a offert à Noël.


On retrouve ensuite deux badges à clipser comme avec des épingles à linge, qui font encore fureur chez certains jeunes qui aiment les mettre sur leur sac à bandoulière. La boule à quatre étoiles et Sangoku super Saïen (le même dessin que sur la tasse) sont dessus. Ca sent un peu le réchauffé, en plus de faire un peu cheap avec ses deux badges en alu :


Ensuite, on a le droit à deux planches de stickers, avec notamment deux gros autocollants pour Végéta et Sangoku, les deux frères ennemis. Petit plus avec ces stickers : ils sont repositionnables, histoire de ne pas se lasser. Bizarre, on y retrouve la boule de cristal à 4 étoiles... réchauffé ?


Enfin, le dernier bonus de cette édition collector est un dernier sticker, mis à l'écart on ne sait pourquoi, avec le dragon Shenron dessus. Il a peut-être été mis à l'écart car lui n'est pas repositionnable, on ne sait pas...


Et on s'arrête là pour le contenu de ce collector. Objets cheap, et illustrations un peu répétées et manquant de diversité (quid des Cell, Piccolo, Buu et autres Yamcha?!), le collector ne fait pas très classieux, mais propose de véritables objets qu'on peut utiliser un minimum (pas comme une figurine décorative ou une fausse carte du monde).

 

Anecdotes :

Comme vous avez pu le voir sur les photos où l'on voit la boîte du collector (qui fait d'ailleurs très boîtes prête à être jetée car assez fine et faisant plus penser à un emballage d'un quelconque produit d'hypermarché), il y a écrit "Exclusivité Hypergames". Et bien si vous ne le saviez pas, Hypergames est en fait le nom que donne Auchan à sa partie jeu vidéo, et il s'agit donc d'une exclusivité Auchan. On pourrait avancer qu'il s'agit d'une exclusivité nationale, mais Auchan est présent dans pas mal de pays dans le monde, comme en Chine, en Italie ou en Russie. Mais aucune trace de ce produit à l'étranger... De plus, lors de sa sortie en même temps que le jeu en version standard, on pouvait acheter le collector au même prix que la version simple, donc pourquoi se priver ?

 

Conclusion :

Même si la qualité et le choix des goodies du collector peut laisser à désirer, on peut quand même dire que le collector de Dragon Ball Z : Extreme Butoden est une bonne affaire pour qui aime l’œuvre d'Akira Toriyama car disponible dès sa sortie au même prix que la version simple. Et puis le jeu est version français e et pas en version euro dedans, donc plus d'excuses !

 

Les +

Disponible au même prix que la version simple

Boite du jeu en version française

Un mug assez joli

Des goodies uniquement en physique et vraiment utilisables

 

Les -

Qualité de la boite du collector

Badges cheap

Peu de diversité dans les personnages et objets de la licence pour les goodies

Des autocollants, sérieux ?


bigvilo

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

jeux collector retrogaming collection jeu jeux video collectionneur musée sega nintendo sony atari microsoft lenny shintracteur vaergas collector import Sony Playstation 3 (PS3), Playstation 2 (PS2), PSP, PSone - Nintendo Wii / Revolution, DS Lite, DS, Gamecube, Nintendo 64, Game Boy Advance SP, GBA, Gameboy, SNES Microsoft Xbox, Xbox 360 (X360), Windows Vista, Windows XP - Sega Dreamcast, Saturn, Master System, Game Gear - N-Gage QD, Neo Geo, GP32, GP2X, Gizmondo, Atari, Amiga, Amstrad