Au début des années 2000, la PlayStation 2 vient chambouler le paysage vidéoludique, non pas par ses performances ou par son look [quoique] mais par sa puissance marketing et l'attente que la machine génère, aidée par le succès de sa grande soeur PlayStation. Des promesses de futur à portée de main. On connait malheureusement la suite, la DreamCast coulera en partie à cause de ces promesses de Sony, la PlayStation 2 deviendra leader de sa génération et de loin, malgré des promesses non tenues finalement.

Passon là n'est pas le sujet. Pour mettre un pied dans le futur, Sony en partenariat avec Olympus décida de fournir en novembre 2000 [Japon, 2001 le reste du monde], un visiocasque [pour prendre un terme récent] permettant de déporter l'affichage de la console et ainsi offrir une immersion plus grande encore ! Des promesses encore, alors qu'en est il vraiment du très peu connu Eye-Trek d'Olympus.

L'eye-Trek d'Olympus [ou FMD-20P pour les intimes] est sorti en novembre 2000 au Japon, soit à peine 6 mois après la PlayStation 2 de SONY. L'accessoire arrivera chez nous en 2001. Il s'agit donc de lunettes avec écran LCD et casque audio intégrés, permettant ainsi de s'isoler pour jouer ou regarder un DVD sans occuper la télévision [argument n°1 des adolescents] et d'avoir un écran 52 pouces [130cm] devant les yeux ! Ca vend du rêve, surtout en 2001. Pour info, fin 2000, un écran LCD 15 pouces, c'était dans les 6000 francs [900€] alors imaginez si on pouvait avoir un 52 pources pour 3790 francs ! Pour rappel, la console coutait 2990 francs, on a donc un accessoire plus cher que la console elle même.

Le produit est de qualité, l'accessoire de luxe ne plaisante pas à ce niveau, les lunettes sont parfaitement conçues [pour l'époque], légère, ajustable [nez, oreille]. Les 2 écrans sont là aussi de qualité, évidemment nous n'en voyons qu'un seul lorsque nous les mettons [stéréoscopie]. La source étant la PlayStation 2, uniquement en mode "Component", l'image est de qualité, les couleurs vives et le son [stéréo uniquement] est bon, malgré la taille des écouteurs intra-oculaires fournis.

 

On ajoutera que l'Eye-Trek ne fonctionne qu'avec la PlayStation 2 ! Impossible de l'utiliser sur une autre source que celle ci. C'est donc un achat uniquement pour jouer, ou regarder ses DVD, sur la console de Sony.

J'ai moi même testé sur PlayStation, le signal de l'image n'est pas stable, cela ne fonctionne donc pas, par contre cela fonctionne sur PlayStation 3. Malheureusement, les jeux PlayStation 3 ne sont pas fait pour jouer sur des écrans dit "SD" à la définition de 180 000 pixels chacun, l'on rencontre donc les même soucis que lorsque l'on joue sur une télévision à tube cathodique ... texte illisible, scintillement permanent, ce n'est pas confortable mais cela fonctionne.

La télécommande est directement connectée aux lunettes, la molette du volume et les menus sont simplement accessibles, on peut d'ailleurs protéger l'accès à l'Eye-Trek via mot de passe. La télécommande est également connectée à la sortie AV de la console et à un port USB pour alimenter le tout.

Un système de mise en veille automatique est en place nativement, au bout de 2h30 de jeux / visionnage, l'appareil s'arrête. Cela évite les problèmes liés à l'utilisation de ce genre de produit [maux de tête, nausée ...]. A noter que son port est déconseillé au moins de 16 ans pour les même raisons [développement oculaire non terminé et cetera].

 Avantages :

  • Plus besoin de télévision pour jouer / regarder un DVD.
  • Immersion renforcée pour le joueur.
  • Produit de qualité, très bien conçu pour l'époque.
  • Légère [85gr].

Inconvenients :

  • Compatible uniquement avec la PlayStation 2.
  • Tarif [même si cela se justifie par la technologie utilisée].

Détail technique : 

Specifications
Key functions: Viewing angle 30 degrees horizontal, 22.7 degrees vertical. 
Equivalent to a standard 52-inch screen at a distance of 2m
Video display devices 0.55-inch TFT liquid crystal display (LCD) x 2
No. of pixels per LCD delta array of 180,000 pixels
Video signal format AV video signal (NTSC Japanese and U.S. standard formats) 
Built-in stereo earphones
Image adjustment functions Brightness, Color Depth
Audio adjustment functions Volume Adjustment, Volume Limitation
Weight: Display unit: Approx. 85g (excluding cable) 
Control unit: Approx. 35 g (excluding cable)
Dimensions: Display unit: Approx. 161 (W) x 63.5(H) x 50 (D) mm 
(excluding cable, with frames folded) 
Control unit: Approx. 39 (W) x 18.5 (H) x 100 (D) mm 
(excluding cable and protrusions)
Input terminal:
Video/audio input terminal
PlayStation 2 dedicated AV MULTI OUT connector
Video Y: 1 Vp-p
Cb Cr: +/-350mVp-p
Input impedance: 75 Ohm
Audio signal: 1.1Vrms/47 Ohm
Power input terminal
USB connector : standard DC5V
 

Source : http://www.olympus-global.com/en/news/2000b/nr001012fmd20pe.jsp

Tarif de l'époque : 3790 Francs [580€]


Combien ça coute ?

Difficile à dire, je n'ai pas réussi à retrouver ce modèle en vente sur les sites que je consulte habituellement [eBay, PriceMinister & co]. C'était un accessoire de luxe à l'époque, la commercialisation a donc été faible, les quantités produites également.

Un modèle similaire de chez Olympus mais non officiel PlayStation 2 peut se vendre 100€.

Des questions ? N'hésitez pas à nous retrouver sur le forum !

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

jeux collector retrogaming collection jeu jeux video collectionneur musée sega nintendo sony atari microsoft lenny shintracteur vaergas collector import Sony Playstation 3 (PS3), Playstation 2 (PS2), PSP, PSone - Nintendo Wii / Revolution, DS Lite, DS, Gamecube, Nintendo 64, Game Boy Advance SP, GBA, Gameboy, SNES Microsoft Xbox, Xbox 360 (X360), Windows Vista, Windows XP - Sega Dreamcast, Saturn, Master System, Game Gear - N-Gage QD, Neo Geo, GP32, GP2X, Gizmondo, Atari, Amiga, Amstrad