Depuis quelques années, un phénomène vidéoludique a pris de plus en plus d'ampleur avec des titres comme Braid, Minecraft, World Of Goo... il s'agit de l'indies game. Savez vous, qu'il existe un phénomène équivalent au Japon dont les différences avec l'indies game se basent surtout sur l'aspect culturel, à l'instar du manga / comic / BD franco belge ? Il s'agit des doujin games.

 Autant aller directement droit au but: un Doujin Game, est une production vidéoludique indépendante ou amatrice réalisée au Japon. Bref, contrairement aux croyances de certains occidentaux, un doujin game n'est pas forcément une production à caractère hentai. Il en existe certes, mais il s'agit d'une simple déformation de langage. 
En règle générale, la conception des doujin games rentre dans un esprit de fanzinat. D'ailleurs, la base des doujin vient des doujinshi, qui sont des light novels (romans) ou des BD amatrices.
Par la suite, les doujins ongaku (musique) et doujin game sont apparus grâce à l'évolution des technologies.
Bien que les doujin games existent depuis de nombreuses années, le genre a commencé à se "populariser" et devenir intéressant en terme de qualité au cours du début des années 2000 avec l'arrivée de cercles (concepteurs) comme Type Moon (Tsukihime) et Watanabe Seisakujo (Glove On Fight, The Queen Of Fighter). Cercles qui s'uniront pour produire le premier Melty Blood qui est depuis passé en production professionnelle, et possède une solide réputation au sein de la communauté de jeux de combat. Bien sûr, on trouve quelques titres qui se sont faits un peu remarquer avant comme Touhou en 1996.

[DOSSIER] Doujin, Quezako ?
Melty Blood

  Il faut distinguer plusieurs catégories de concepteurs de doujin game/doujinshi... Tout d'abord, il y a l'étudiant en informatique ou jeux vidéo, qui souhaite mettre en place des projets avant d'entrer dans le monde professionnel. Ensuite, il y a le passionné de base qui bidouille dans son "garage" pour réaliser des titres.
Il s'agit des 2 catégories les plus représentées, mais on trouve également des micro-sociétés qui se montent afin de produire des jeux vidéos à bas coûts, ou bien encore des professionnels qui décident d'entrer dans cette industrie particulière pour concevoir un produit indépendant sans forcément respecter des contraintes commerciales, ou dictées par leur direction.
On pourra par exemple citer Zun qui travaille chez Taito, Tomoaki Sugeno (ex employé de Capcom), Tomoyuki Kotani (employé de chez Cave, SNK, Psikyo).
Mais autant le dire de suite, sur la quantité de cercles existants, rares sont ceux qui peuvent vivre de ce business. 
Au début des années 2000, la conception d'un jeu vidéo devient plus "simple" que dans le passé, et certaines micro-sociétés profiteront de ce phénomène pour produire des jeux, car les coûts de conceptions de l'industrie vidéoludique sur le marché tout public s'avèrent de plus en plus important. A cette époque déjà, de nombreux jeux dépassaient des coûts de plusieurs millions d'euros.
Les motivations varient selon les individus: certains souhaitent créer un jeu par challenge, d'autres par passion, se faire connaître ou bien encore pour des enjeux financiers.

 L'avantage des doujin games est qu'ils voguent sur des genres du rétro-gaming en "voie de disparition" ou moins représentés dans le secteur professionnel.
D'autant plus que l'on retrouve quelques particularités de l'époque, à savoir souvent des graphismes 2D, et une difficulté très relevée. Certains reprocheront la présence trop importante de clichés otaku (maid, lolita, miko...), mais fort heureusement, toutes les productions ne sont pas non plus concernées.
Les shoot em up et les visual novels sont les 2 genres les plus représentatifs de la communauté, mais on trouve également des jeux de combats, des beat em all, typing game, RPG, RTS, sport, puzzle game... Bref, il y en a pour tous les goûts.
Bien que l'on trouve des doujin games gratuits sur la Toile tels que Vanguard Princess, Genetos, Cave Story..., il faut savoir que l'industrie, contrairement à celle des indies occidentaux (sauf exception) se vend à travers des supports physiques.

[DOSSIER] Doujin, Quezako ?

On trouve de tout niveau doujin game. Même des délires à la Initial D avec des trains

Et pour vous collectionneur?

 Bien sûr, nous sommes sur un site de collection, donc intéressons nous à ce sujet. Comme nous l'avions dit précédemment, les doujin games connaissent souvent une commercialisation sur support physique vendus entre 5 et 20€ à travers des salons spécialisés tels que le Comiket, Hakurei Shrine Reitaisai... 
L'avantage pour le joueur s'avère que les prix demeurent en général très attractifs, les collectionneurs de masses apprécieront aussi ce point. D'autant plus que les cotes de ce genre de titres descendent rapidement.
En revanche, le point en commun avec certaines pièces rares de la Super NES, Master System et compagnie vient du fait que l'univers du doujin game présente souvent des productions en petites quantités, et donc, par la même occasion rares.
Forcément, l'esprit de la production indépendante sans éditeur et de distributeur officiel, limitent le nombre de copies.
De plus, les sites proposant ce genre de titres pour un occidental, sont loin d'être courants. Bien sûr, certains sites comme Rakuten proposent une pléthore de doujin games, mais certaines productions sont très difficiles à trouver à l'instar de Crazy Power Disc Perfect, le collector d'Imas Champ Plus, Blue Ciel...
Certaines pièces sont également très onéreuses. Par exemple les opus de Touhou Project 1 à 5 s'estiment entre 1200 à 2000€ pièce.

 L'autre avantage est que les doujin games représentent une masse de produits non officiels sur des licences connues sans être des produits pirates.
Vous pensiez avoir tout de la série Final Fantasy ? Sachez que l'on peut trouve entre 4000 et 6000 doujin (BD, jeux, musiques) sur Final Fantasy. On peut trouver d'autres RPG, mais également des jeux de mahjong, ou bien encore des visual novel sur la saga.
Des pièces qui peuvent parfois intéresser le collectionneur par leur touche exotique, leur particularité et que l'on trouvera jamais au sein de la saga officielle. Après tout, certains d'entre vous souhaitent peut être faire du mahjong avec Clad, tandis que d'autres préfèrent fantasmer sur Tifa à travers une production hentaï (ou soyons fou, en combinant les 2 genres). 

[DOSSIER] Doujin, Quezako ?
Kyuukyoku Gensou Mahjong et sa suite: l'improbable mélange de mahjong, de RPG et de hentai sur la saga Final Fantasy

[DOSSIER] Doujin, Quezako ?
D'autres doujin games sont quand même plus sages

  Après, il faut avouer que cette saga dispose de peu de pièces doujin correctes au niveau vidéoludique, mais il s'agissait d'illustrer un exemple avec certainement l'une des sagas les plus populaires pour les collectionneurs.
En revanche, on trouve de très bons titres non officiels autour de certaines licences comme Air, Kanon, Tsukihime, Slayes, Higurashi, Touhou, ou bien encore des Castlevania like, Megaman like, Puyo Puyo like, Mario like... 

La loi sur le copyright ? On s'en fout...

 L'avantage et l'inconvénient de cette industrie particulière est de se moquer des concepts de copyright. Il y a certainement 90% des doujin qui exploitent de la culture geek ou otaku (nous n'incluons pas Touhou qui est à part).
Sauf que l'exploitation des licences en question n'est pas réalisée avec l'accord des sociétés éditrices (ou très rarement). Plusieurs lois sont passées pour stopper ce genre de phénomène, mais cela ne change concrètement rien.
Certains artistes comme Ken Akamatsu (Love Hina, Negima) défendent ce milieu qui permet à certaines personnes de s'illustrer et d'entrer dans le monde pro. D'autres au contraire s'opposent totalement à ce type de conception par l'absence de contrôle de leur œuvre originale pouvant être détournée de manière pornographique, ou bien tout simplement pour des aspects financiers.
D'autres entreprises proposent une optique différente, en encourageant les cercles à réaliser des doujins sur leurs titres. Cela apporte évidemment une publicité gratuite, et cela permet de conserver des fans sur la durée.
Toujours est-il qu'au delà des préoccupations des entreprises, le consommateur est gagnant. Bien que l'on trouve quelques parodies fanmades en Occident, les proportions sur le marché n'ont absolument rien à voir. Surtout que lorsque certains fans en Occident tentent leur chance pour des projets autour de Chrono Trigger, Square Enix fait stopper les concepteurs. Au Japon, les éditeurs auront toutes les peines du monde pour faire stopper un projet.
Toutefois, sur la quantité, il faut trier, car la qualité est loin d'être toujours au rendez vous.

Touhou Project

 Touhou Project est à l'origine une saga doujin de shoot em up de type danmaku conçu par un seul homme: ZUN (sauf les jeux de combat où il collabore avec le cercle Twilight Frontier). La saga s'inscrit dans les références du genre et concurrence de manière indirecte une société comme Cave. 
Si Cave excelle par son gameplay, Touhou s'illustre à merveille par la beauté et l'esthétique de ses pattern. 
La vraie saga comporte 19 titres (16 shoot em up et 3 jeux de combats).
La saga Touhou Project pourrait être comparée un peu à Minecraft sur l'aspect communautaire. Ce qui a fait la richesse du jeu Minecraft, c'est sa communauté, pour Touhou, c'est plus ou moins la même chose.
La grande différence se situe que pour le titre de Notch se base à l'intérieur d'un seul jeu où les gens par leur imaginaire développent la map de Minecraft.

[DOSSIER] Doujin, Quezako ?
Touhou Project: c'est souvent pire à l'écran...

  Pour Touhou, c'est par la création du nombre de produits dérivés de la saga originale. Vous étiez impressionnés par le nombre de doujins sur Final Fantasy? Touhou, c'est environ 20000 produits dérivés sur des BD, des jeux vidéo, animés, musiques...
Touhou pèse plus de 300 jeux vidéo passant du shoot em up, jeux de combat, visual novel, beat em all, RTS, plate forme... La qualité des titres demeure variable en passant par la pire daube, à des jeux très sympathiques. Il s'agit de la saga vidéoludique la plus importante devant les Megaman, Mario, Final Fantasy, Shin Megami Tensei et compagnie. Certains citeront Tetris en contre exemple, mais il ne s'agit pas d'un univers développé à proprement parler.
Touhou représente tous supports culturels confondus l'une des sagas les plus importantes en terme de fanmades, mais également l'un des plus grands salons à une œuvre dédiée (avec le Hakurei Shrine Reiteisei).
Lors de chaque Comiket (le plus grand salon de mangas et d'animes au monde), on y trouve 1700 stands sur Touhou.
A l'origine, ZUN encourage cet aspect communautaire autour de sa saga, en revanche, il s'oppose à ce que le secteur pro s'occupe de la saga. Depuis, les choses ont un peu changé, et la société Taito rend hommage à la saga de ZUN sur des titres comme Music Gungun 2 (arcade) et Graffiti Kingdom (PS2).

Les fullsetteurs de saga peuvent déjà pleurer.

Le clip Bad Apple, et sa reprise dans le rail shoot/rythme game "Music Gungun 2"

La professionnalisation du secteur

 Il arrive que certains titres ou cercles qui par leur succès deviennent professionnels. On pourra citer le cas de Type Moon, qui après Tsukihime change de statut.
D'ailleurs, Melty Blood est devenu une licence de Sega Sammy (éditeur). Le studio à l'origine de Melty Blood (French Bread) continue la saga en tant que développeur professionnel, mais continue également des projets indépendants tel que Gleam Of Force. Un statut particulier que l'on remarquera également du coté de 07th expansion.
Vous connaissez peut-être des titres comme Cave Story, Higurashi No Naku Koro Ni, Narcissu, Ougon Musou Kyoku X, Every Extra Extend, Trouble Witches ou bien encore Half Minute Hero ? A l'origine, ce sont des doujin games.
Il arrive également que certains titres de qualité connaissent un portage arcade à l'instar de Monster, Akatsuki BK, et Exception.
Parfois, cet aspect de professionnalisation ne s'inscrit pas obligatoirement sur l'aspect vidéoludique. En effet, la saga officielle de Touhou n'est jamais sortie en jeu vidéo. En revanche, on trouve parfois des mangas Touhou vendus comme n'importe quel volume de Bleach, Naruto, ou One Piece...

 Bien que l'on ne peut pas parler de professionnalisation du secteur, certains éditeurs occidentaux comme Rockin Android, DHM Interactive, Carpe Fulgur, Curious Factory, SAFFRAN PROD, Mangagamer et plus récemment Nyu Media s'intéressent à ce secteur particulier.
Résultat, une vingtaine de titres sont disponibles soit dans la langue de Molière ou soit dans la langue de Shakespeare.
En plus des traductions, certains doujins jouissent de petits changements ou ajouts non négligeables ou des portages sur des plateformes comme le PSN (le support original étant le PC).
A l'heure actuelle, le doujin qui s'est fait le plus remarquer est Recettear, puisque celui-ci s'est écoulé rapidement à plus de 100000 copies digitales sur Steam avec une moyenne de tests de 82% de Metacritic. Depuis, Recettear s'approche de la barre de 200000.
A noter que ce genre de projet commence à intéresser quelques mastodontes comme Capcom USA. En effet, la nouvelle société Nyu Media travaille en partenariat avec Capcom USA, commercialisant prochainement sur Steam des titres comme Ether Vapor, eXceed...
Pour des aspects culturels, barrières de langues, et soucis de licences, peu de jeux franchiront nos frontières, mais petit à petit, le marché se développe.
En revanche, on notera la contre-performance de la société française DHM Interactive. Malheureusement pour l'entreprise en question, les ventes de Chantelise et de Gunner Hearts furent peu glorieuses, et DHM Interactive cessera ses activités.
L'ironie de l'histoire, c'est que Chantelise fut disponible beaucoup plus tard sur Steam grâce à la société Carpe Fulgur. Chantelise a dépassé le cap des 50000 copies digitales. Des ventes qui auraient certainement convenu à DHM Interactive. C'est triste à dire pour nous collectionneurs; mais outre le manque de publicité, les copies physiques ont provoqué la fin d'une des rares sociétés de ce domaine.

Et s'il fallait faire une sélection

 Comme il existe une quantité industrielle de softs, voici une brève présentation de 15 titres de qualité. Il ne s'agit pas d'un top 15 car d'autres auraient pu figurer dans le classement, mais d'une simple sélection. Ne criez pas au scandale par l'absence de tel ou tel jeu! Il était impossible de rentrer tous les bons doujins existants.

Melty Blood est un jeu de combat 2D basé sur l'univers de Tsukihime. Le gameplay s'initie avec des notions modernes, basées sur les coups faible/moyen/fort avec la présence du air dash, et de combos importants. Un jeu idéal pour s'initier au doujin game par une prise en main agréable, et des affrontements plutôt nerveux.
http://www.youtube.com/watch?v=jH-o3m3Y5NU&feature=player_embedded

Exception est un shoot em up multidirectionnel basé sur un esthétisme typé techno. Le jeu est un exemple de level design abouti, mais impressionne également par la présence d'un moteur pouvant gérer des milliers de cubes sans un brin d'aliasing et de ralentissements. De plus, on appréciera la gestion de la physique du jeu. A noter qu'Exception est payant, en revanche, Exception Conflit, qui lui, propose des modes multijoueurs spéciaux, est gratuit.
http://www.youtube.com/watch?v=WHcYur-rzcs&feature=results_video&playnext=1&list=PL9057F4BB7F6CCBA3

Big Bang Beat est un jeu de combat 2D qui n'a rien à envier aux productions professionnelles. Celui-ci se base sur l'univers de Big Bang Ace. On y retrouve des mécanismes de gameplay relativement proche de Melty Blood tout en conservant sa propre identité.
http://www.youtube.com/watch?v=0plPUeWXMag

Touhou est une saga de shoot em up basée sur le délire du danmaku. Touhou est mythique pour l'esthétisme de ses pattern, mais également par ses musiques s'accordant parfaitement à l'ambiance. Point que l'on appréciera, la saga évolue et propose des concepts de gameplay très différents. Parfois, on se retrouve avec un shoot em up safari (prendre des photos), parfois une sorte de Twinkle Star Sprites, parfois un Arkanoid revu en shoot em up, ou bien encore divers autres modèles de gameplay.
http://www.youtube.com/watch?v=LTIeyZ4jfCg&feature=related

Ether Vapor est un shoot em up qui mélange aussi bien les phases de scrolling horizontal, vertical, mais également de Rail Shooter. Un mélange savoureux que les concepteurs ont parfaitement réussi à mettre en scène.
http://www.youtube.com/watch?v=jVR7Cu0SBt4

Crazy Power Disk est un clone de Windjammer en plus lent, mais qui contient en revanche d'autres possibilités de gameplay non négligeables.
http://www.youtube.com/watch?v=LkJUh_RlWTc

Narcissu est un visual novel présentant une histoire triste, très triste traitant de la maladie. L'ambiance sonore et la qualité des textes font de Narcissu une référence. Le titre est relativement court et il est disponible légalement et gratuitement en français. Un visual novel idéal pour débuter si vous ne connaissez pas le genre.

Vanguard Princess est un jeu de combat gratuit, conçu par l'un des anciens employés de chez Capcom. Vanguard Princess n'impressionne pas vraiment sur l'aspect technique des graphismes, mais celui-ci propose une touche esthétique qui rend le jeu agréable visuellement.
http://www.youtube.com/watch?v=UwLgpZ8w4VA

Genetos est un shoot em up gratuit, qui présente à travers une partie les évolutions du shoot em up et leur particularité. Un jeu qui mélange les styles entre Space Invaders, Radiant Silvergun, Gigawing, Layer Section... Par exemple, sur le premier niveau, vous débutez avec un vaisseau style Space Invaders (tirs lents, vaisseau peu mobile), puis au stage 5, vous obtenez le vaisseau des jeux typés danmaku (grande mobilité, tirs rapides et multiples).
http://www.youtube.com/watch?v=P34tYD0MO14

Battle Moon Wars est un RPG reprenant les délires de Super Robot Taisen, mais avec l'univers de Type Moon (Tsukihime, Fate/Stay night...).
http://www.youtube.com/watch?v=fxqMlokC05A

Gleam of Force est un jeu de combat 2D tout mignon réalisé par French Bread (les papas de Melty Blood), très beau graphiquement, et qui cache un système de gameplay plus profond qu'il en a l'air. En revanche, il ne faut pas vous attendre à un titre typé Street Fighter, KOF, ou Guilty Gear. Gleam of Force s'avèrent radicalement différent de ses homologues. Gleam of Force a été en effet pensé comme un affrontement de boxe.
http://www.youtube.com/watch?v=vfuVcPMMEwE

KOUMAJOU DENSETSU SCARLET SYMPHONY est un Castlevania like basé sur l'univers de Touhou. La particularité de l'opus est d'offrir au joueur la possibilité de voler, et de proposer des affrontements contre les boss reprenant certaines caractéristiques du shoot em up. A noter qu'il existe un patch français officiel conçu par les créateurs du jeu.
http://www.youtube.com/watch?v=oGlxf6zyBkw

Recettear est un RPG/gestion de commerce très sympathique qui a connu ses lettres de noblesse à travers la plateforme steam. Recettear demeure un titre addictif qui pourra plaire aussi bien aux amateurs de gestion, aux amateurs de social games, mais également aux fans de RPG.
http://www.youtube.com/watch?v=Tg-1okp_OeU

Cave Story est un petit bijou que les fans de Metroid, Contra et de Castlevania se doivent de tester. D'autant plus que celui-ci est disponible gratuitement dans notre belle langue sur PC. Cave Story a obtenu également un portage sur 3DS qui apporte quelques légers changements.
http://www.youtube.com/watch?v=Cr0CCkH49g0

Tomoyo Fighter plus est un beat em all très inspiré de Final Fight, tout en étant composé de l'univers de Clannad. Outre des références otaku, le titre propose un aventure relativement longue pour le genre, et une pléthore de personnages bien plus élevés qu'en général.
http://www.youtube.com/watch?v=_hoMEA4fKQs&feature=related

Pipasrei

Commentaires   

 
+1 # Florent 06-04-2012 12:07
Excellent dossier !
Je ne connaissais cet univers que de nom et tu m'as appris plein choses, merci à toi !
Répondre | Répondre en citant | Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

jeux collector retrogaming collection jeu jeux video collectionneur musée sega nintendo sony atari microsoft lenny shintracteur vaergas collector import Sony Playstation 3 (PS3), Playstation 2 (PS2), PSP, PSone - Nintendo Wii / Revolution, DS Lite, DS, Gamecube, Nintendo 64, Game Boy Advance SP, GBA, Gameboy, SNES Microsoft Xbox, Xbox 360 (X360), Windows Vista, Windows XP - Sega Dreamcast, Saturn, Master System, Game Gear - N-Gage QD, Neo Geo, GP32, GP2X, Gizmondo, Atari, Amiga, Amstrad