Éditeur : Allumer

Année : 1992

Support : Arcade


Comme vous le savez tous, il y a eu un avant et un après Street Fighter 2 [1991] dans l'univers du jeu de baston. Et bien Blandia est l'un des tout premier jeu de baston dit "versus" où les armes sont utilisées, avant Samurai Shodown [1993] par exemple. Le tout premier même [à voir avec Time Killers ... les deux titres sont proches en qualité également ...]. Un précurseur en quelque sorte, mais là où Street Fighter 2 imposa un standard encore valable aujourd'hui, Blandia lui est une compilation de choses à ne pas faire ... Voyez plutôt.

[LOOSE TEST] Blandia
L'écran titre est plutôt ... jolie, bien dessinée ... pardonnez les fautes d'orthographe.

Blandia s'est donc lancé comme mission de devenir le premier Versus de l'histoire du jeu vidéo, pari réussi, mais ne pouvait-il pas être un bon titre également ? A priori non, disons que les programmeurs ont décidé de mettre le paquet dans la jouabilité minable et les graphismes désuets ou encore la bande son répétitive et mollassonne ...

[LOOSE TEST] Blandia
La belle brochette de combattant, dont Gurianos qui a déjà sévit dans la préquelle "Gladiator"

Au menu des bonnes idées, parce qu'il y en, du sang, des armures destructibles, avec un système sympa faisant que tant qu'une partie du combattant est protégée, les coups ne font pas baisser la barre de vie de ce dernier. Le respect des règles de combat à l'épée, avec des coups haut, moyen et bas, basés sur la position et non la puissance du coup en question. L'annulation des coups simultanés également, simulant là encore les combats à l'épée aussi. Voilà ... pour moi cela s'arrête là.

 

C'est déjà pas mal ! Mais Street Fighter 2 est passé par là, et ça fait mal, malgré les idées, le reste provoque l'indigestion, les masques de collision sont mal définis, au point d'avoir une épée en pleine tête sans pour autant prendre le coup par exemple.


 
Voici donc la source d'inspiration de Usain Bolt ?! ...

La bande son ultra répétitive, chiante à souhait, les bruitages très peu nombreux, tout comme les voix numérisées ... Bref, la réalisation laisse trop à désirer pour que les idées originales compensent. A noter que Blandia a connu une préquelle, Gladiator, un Beat Them Up bien moyen. Niveau portage, Blandia a été porté sur des machines japonaises, le PC9801 et le FM Town, comme quoi, il a eu un certain succès au pays du Soleil Levant, peut-être grâce aux illustrations des combattantes, qui sait.


[LOOSE TEST] Blandia [LOOSE TEST] Blandia
L'un des points forts du jeu ... 

Verdict : Des idées, ils en avaient, des bonnes d'ailleurs, mais pourquoi ne pas avoir compris que ce qui fait le succès d'un titre est tout simplement absent, une jouabilité correcte, une animation et une touche graphique se démarquant de la concurrence, une âme, quelque chose qui donne envie d'y jouer, tout simplement. Dommage.

Lenny

Retrouvez l'émulateur et la rom du jeu sur MAME chez notre partenaire

Emulateur: http://www.gametronik.com/site/emulation/mame/
Rom: http://www.gametronik.com/site/fiche/mame/Blandia/

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

jeux collector retrogaming collection jeu jeux video collectionneur musée sega nintendo sony atari microsoft lenny shintracteur vaergas collector import Sony Playstation 3 (PS3), Playstation 2 (PS2), PSP, PSone - Nintendo Wii / Revolution, DS Lite, DS, Gamecube, Nintendo 64, Game Boy Advance SP, GBA, Gameboy, SNES Microsoft Xbox, Xbox 360 (X360), Windows Vista, Windows XP - Sega Dreamcast, Saturn, Master System, Game Gear - N-Gage QD, Neo Geo, GP32, GP2X, Gizmondo, Atari, Amiga, Amstrad