Éditeur : Phoenix Interactive

Année : 2006

Support : Playstation 2



Avec l'explosion des jeux de gestion dans les années 90 sur ordinateurs, on a vu pleins de sujets exploités pour se faire de l'argent : les parcs d'attractions (Rollercoaster Tycoon, Theme Park), les villes (SimCity), la nourriture (Pizza Tycoon) et même les bordels (Rotlight Tycoon) ! La qualité est bien souvent au rendez-vous pour les joueurs friands de ce genre, s'ils font souvent abstractions de graphismes en retard par rapport à leurs époques.

Ce genre est bien entendu très représenté sur PC, où la souris est vraiment un élément précis et ergonomique pour gérer rapidement ses finances et voir ses objectifs. Mais certains ont essayé l'incursion sur les consoles, avec plus ou moins de succès, et souvent des portages moins biens réalisés de jeux existants déjà. Mais pour Car Wash Tycoon sur Playstation 2, on aurait préféré un portage moyen qu'un jeu original comme nous allons le voir.


Car Wash Tycoon est un jeu de gestion de lavage de voitures (!) sorti en 2006 sur Playstation 2 et édité par Phoenix Interactive (gage de qualité...). On commence en bas de l'échelle seul, et il faudra gérer son business en devenant compétitif sur les prix et les prestations, tout en embauchant plus d'employés pour faire plus de chiffre d'affaire.


Le lavage à la main est bon pour préserver le brillant et la couleur de la peinture de votre véhicule. Et n'oubliez pas le polish si vous voulez garder votre vernis ! On aurait dû expliquer aux développeurs de Car Wash Tycoon que le faire sur le disque de la version finale n'allait pas rendre le jeu plus beau. Qu'on soit en mode lavage avec une voiture de profil, ou en caméra libre de trois quarts du dessus pour la ville (enfin, le bout de ville), c'est indigne d'un jeu sorti sur Playstation 2, même sur Playstation première du nom d'ailleurs, et encore moins durant les années 2000. Attendez, on parle d'un jeu sorti en 2006, ce qui veut dire que des jeux cultes comme Dora L'Exploratrice : Voyage sur la Planète Violette ou Bataille pour Bikini Bottom étaient déjà sortis depuis plus d'un an ! Et si ces jeux vous font rire par leur titre ou par leur qualité, imaginez ce que c'est ici... Le mode lavage donne l'impression que les graphismes ont été faits avec Paint et un ou deux effets 3D, et quand on est en ville, je pense que même un essai d'un élève de première année en école de graphisme en 1992 devait faire mieux...Il n'y a strictement rien à sauver dans cette panne sèche, ni la main avec son éponge qui nous sert de curseur quand on lave, ni les salissures posées comme un papier calque sur un écran, ni cette pseudo-Mégane II, ni ce menu encore plus triste que l'enterrement de sa star préférée... Un désastre prévisible.

 

La vie de laveur de voitures n'est pas toujours facile : on entend des bruits de moteur assourdissants quand de grosses machines arrivent, des crissements de pneus, des pots d'échappement troués, la dernières musiques de Black M à la radio de la boîte... Et bien à côté de ce qu'on entend pendant 5 minutes (temps de jeu maximum conseillé) dans Car Wash Tycoon, c'est un véritable plaisir, un orgasme pour les oreilles (bon, peut-être pas pour tout, on se comprend) ! On entend une petite musique pendant les temps de chargement du début du jeu, jusqu'au menu puis... plus rien. Un bruit de fond d'une circulation lointaine tout au long de la partie, quelques clics quand on indique la position où doivent aller les voitures en attente, et puis c'est à peu près tout. Le pire, c'est que pendant qu'on nettoie une voiture, le bruit de fond se coupe (ouf!) mais il n'y a plus rien en fond, absolument rien, c'est le néant, comme si on avait enlevé le son de la télévision ! On aurait même accepter une petite musique d'ascenseur pour dire que le poste de l'affaire tourne, mais non, c'est mieux sans son, on peut mieux se concentrer sur les agents actifs des produits de nettoyage bio...


Les jeux de gestion peuvent impressionner aux premiers abords en ce qui concerne tout ce qu'il faut savoir pour diriger du bout de son index. Pas la peine de se prendre la tête avec Car Wash Tycoon : on dirige son curseur avec le stick analogique ou le pad numérique, X sert à valider et à utiliser votre éponge lors des nettoyages, et triangle pour fermer une fenêtre de texte. Aucune combinaison de raccourcis, pas d'onglets défilants, tout se fait avec le curseur (qui se place automatiquement sur le bouton de validation), que se soit l'accès aux quelques menus (au nombre de cinq, qu'on ne peut pas vraiment considérer comme des menus car on ne peut pratiquement rien y faire) ou lorsqu'il faut jouer, enfin nettoyer la voiture d'un autre.

Ce fameux nettoyage, véritable centre d'intérêt du jeu (c'est dire le niveau) est d'une lenteur absolue, le curseur allant aussi vite que le petit morpion qui traverse actuellement votre écran. Oui, c'est pas très rapide. Et puis le nettoyage consiste à simplement passer avec son éponge sur les zones sales. Pour faire simple, vous faites comme un essuie-glace, vous allez de droite à gauche en restant appuyer sur X et au bout d'un moment, la voiture scintillera (enfin, une ou deux étoiles blanches apparaîtront aléatoirement sur les rebords de la voiture), et on passera à une autre.

 

Le jeu propose sept petits scénarios pour se mettre dans le bain et comprendre un peu les mécaniques du jeu. Les objectifs y sont très simples (laver X voitures, faire des bénéfices, embaucher un ou plusieurs employés, faire sa pub et gagner de l'argent avec...) dans le but de partir sur le mode "Campagne" nommé Mission ici (donc l'inverse de ce que c'est vraiment). Les objectifs se finissent très vite, environ 5 minutes à chaque fois (le temps d'une journée), et quant au mode Mission, libre à vous. Sauf qu'il n'y a rien d'attirant dans ce mode : ni les nettoyages (ça, vous l'avez compris depuis longtemps), ni la gestion des employés ou des lieux de nettoyage en fonction de la clientèle... Les petites tâches suffisent largement, la suite n'a aucun intérêt.


Parler de difficulté dans ce jeu reviendrait à dire qu'il y a de la difficulté à utiliser une éponge dans la vraie vie : au début, on n'est pas vraiment certain de ce qu'on fait, et après, on se demande bien pourquoi on le fait. C'est pareil ici. A part peut-être devoir un peu gérer son argent si on joue en partie libre pour ne pas finir dans le négatif en fin de journée, tout est fait pour nous tendre la main et faire en sorte qu'on reste car le jeu reste accessible. Ce n'est pas vraiment nous aider que de faire ça. Surtout qu'il n'est pas possible de régler la difficulté ou la vitesse du temps.

 

Je vais faire court pour en finir, le jeu ne restera pas longtemps dans votre console. Faire toutes les tâches vous tiendra moins d'une heure, rajoutez une dizaine de minutes pour tester le mode libre. Voila, circulez, y'a plus à rien à savoir.


Verdict : pour votre voiture, préférez le lavage aux rouleaux, les rayures sont toujours mieux que d'avoir des excréments sur le vernis. C'est pareil pour Car Wash Tycoon : préférez de passer sous un rouleau plutôt que de jouer à ce jeu.

bigvilo

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

jeux collector retrogaming collection jeu jeux video collectionneur musée sega nintendo sony atari microsoft lenny shintracteur vaergas collector import Sony Playstation 3 (PS3), Playstation 2 (PS2), PSP, PSone - Nintendo Wii / Revolution, DS Lite, DS, Gamecube, Nintendo 64, Game Boy Advance SP, GBA, Gameboy, SNES Microsoft Xbox, Xbox 360 (X360), Windows Vista, Windows XP - Sega Dreamcast, Saturn, Master System, Game Gear - N-Gage QD, Neo Geo, GP32, GP2X, Gizmondo, Atari, Amiga, Amstrad