Éditeur : Sega

Année : 1992

Support : Game Gear


Les années 90 ont vu l'avènement de pas mal de genres de jeux, portés par le succès encore présent des salles d'arcade. On peut citer le jeu de combat (toujours présent mais dans une moindre mesure), le beat'em up (ou beat'em all si vous n'êtes pas français, dans ce cas ne faites pas semblant de savoir lire ce que j'écris) ou encore le shoot'em up/all (même remarque que pour le genre précédent). Ces genres sont devenus peu à peu des catégories de niches au profit de nouveaux genres qui ont réussi à faire leur trou grâce aux consoles et aux ordinateurs devenus accessibles à tous (avec par exemple le FPS ou le jeu de rôle).

 

Revenons à nos genres un peu oubliés, regorgeant de bons titres, pour nous intéresser à un jeu qui a voulu surfer sur cette vague de popularité, sans vraiment convaincre. Un jeu qui se veut un shoot'em up, avec des ennemis aériens comme on le connaît si bien, mais qui n'a pas forcément choisi la bonne console pour s'exprimer : Aerial Assault sur Game Gear.


Aerial Assault est donc un shoot'em up sorti en 1992 sur Game Gear et édité par Sega. Dans ce jeu, vous devez chasser un groupe de terroristes qui tient en joug le monde grâce à son importante flotte aérienne. Mais heureusement, vous êtes là, et vous avez la ferme intention de rendre la paix à la planète entière aux commandes de votre avion de chasse !


Aerial Assault se présente sous la forme d'un shoot en 2D à scrolling horizontal (à la manière d'un Darius). Il dispose d'un rendu visuel assez soigné pour la portable de Sega, notamment par la palette importante de couleurs utilisées pour ce jeu. On trouvera six environnements différents : la ville, les îles, la stratosphère, une grotte, un vaisseau spatial, pour finir dans l'espace. Chaque environnement possède des décors assez sympathique, pas non plus très détaillés mais disposant d'un certain charisme. Par contre, les développeurs ont un peu abusés du swap color pour les ennemis, puisque la plupart se retrouvent de niveau en niveau, soit sans être caché et en étant totalement identique, soit en passant par la case changement de couleurs. Un transformiste s'y laisserait presque prendre. On peut également pointé du doigt la taille des sprites, d'une taille tout à fait honorable, mais vu que le champ d'action est assez réduit du fait de l'écran de la console... les mouvements de notre coucou devient un peu tendu, il ne faut pas faire de trop larges manœuvres ! Enfin, si on peut encore regretter quelque chose aux graphismes du jeu, c'est le faible nombre de tirs qu'on voit à l'écran, aussi bien de nos tirs que des tirs ennemis : l'avion ne peut pas tirer à nouveau si les deux tirs maximum qu'on a envoyé n'ont pas touché une cible ou ne sont pas sortis de l'écran ! La console ne doit pas trop souffrir lorsque l'on joue au jeu... C'est bien dommage, car il y a du potentiel graphiquement dans ce jeu.

 

Petit souci niveau son avec ce jeu : alors ça ne vient pas des condos de la console qui ont fait péter le haut-parleur, non, ça vient des musiques en elles-même. On part en guerre avec un avion bien équipé, des méchants nous font face dans un climat de guerre civile mondiale, mais c'est pas grave, si on écoutait une petite musique faite pour un jeu de plate-forme tout mignon ?! C'est le cas avec Aerial Assault, l'ambiance générale du jeu ne va pas du tout avec les musiques qui doivent correspondre. Seule musique qui colle bien avec son niveau et avec l'environnement hostile du jeu, celle de l'avant-dernier niveau, sans être non plus exceptionnelle. Pour ce qui est des bruitages, c'est du classique pour une console portable, ça va, on peut difficilement critiquer sur une console portable de cette époque.


La prise en main est assez simple : on se déplace avec la croix directionnelle (ou plutôt le D-pad) de la console et on tire avec les boutons 1 ou 2 au choix. Ce qui veut dire qu'il n'y a pas de bombe oui, mais vu le peu de tirs et d'ennemis en même temps à l'écran, même dans les derniers niveaux, on peut s'en passer. Mais il est vrai que ça pourrait nous aider dans quelques conditions, par exemple bien souvent lorsqu'on ne dispose d'aucun power up et que l'avion est d'une lenteur incroyable, avec un rayon d'action assez limitée, ne permettant pas certains mouvements réflexes qu'on a souvent dans ce type de jeu.

On commence donc avec un avion bas de gamme, lent, ne pouvant tirer que deux fois et attendre que les tirs touchent la cible ou sortent de la zone d'action pour pouvoir recommencer. Mais certains avions ennemis qui ne vous tireront pas dessus (et entourés, histoire de ne pas les rater) apportent des power ups histoire d'obtenir une arme plus puissante et différente (tir téléguidé, rayon puissant, tir sur 45 voir 90 degré...), l'objet S pour aller plus vite (ouf, sinon ça aurait été plus long qu'une pub sur C8 pour faire un niveau) et l'objet B pour obtenir une sorte de bouclier qui se place à l'avant du vaisseau, et qui peut s'avérer utile. Autant certains power up sont sympa, comme le tir multiple à 45 et celui à 90° ou le tir laser qui traverse les ennemis pour en toucher plusieurs, autant le tir téléguidé qui ne se téléguide pas et qui part un peu où il veut... On aurait clairement pu s'en passer pour éviter de perdre des vies inutilement en éliminant pas les bons vaisseaux (surtout quand on arrive dans les derniers niveaux). Et perdre des vies dans ce jeu est un véritable souci (hey, c'est normal, il est con celui qui écrit) : quand on se fait toucher, on perd une vie et on perd tous ses power ups, aussi bien offensif que défensif, sans pouvoir en récupérer une partie juste après. Préparez vous à revenir à un moment du jeu où vous ragiez de la lenteur de votre coucou... A noter que seul le score vous permettra de récupérer des vies, tous les 100000 points (environ au troisième et cinquième niveau).

 

Pour ce qui est de l'histoire, les shoot'em up ne sont pas réputés pour avoir un scénario digne d'un film hollywoodien, même si ça pourrait s'y prêter quand on y pense. En tout cas, Aerial Assault propose de partir en guerre seul contre toute une armée de terroristes qui veut contrôler le monde grâce à sa flotte aérienne. Cela suffit à justifier de partir en guerre, on peut juste regretter que la mise en scène soit plus que minimaliste (une vue interne du cockpit à la fin des niveaux pour annoncer la mission suivante, qui est toujours de battre un boss).


La difficulté de base du jeu ne peut être changée, c'est bien dommage pour ceux qui cherchent un minimum de défi, notamment si ce n'est pas leur premier run. Le jeu se veut assez accessible, surtout sur les trois-quatre premiers niveaux du jeu, où il est assez facile de progresser sans perdre trop de vie. Mais les deux derniers niveaux sont plus pièges, les ennemis se font plus rapides, il y a des passages plus exigus et on a même le droit à des astéroïdes dans le dernier niveau. Heureusement, le jeu dispose de continues en illimité pour reprendre l'aventure au début du niveau, sans aucun power up (normal, on les perd déjà lorsqu'on perd une vie) et avec un score de zéro. Même si le jeu a un rythme assez lent, il ne faut pas pour autant sous-estimé les niveaux, car cette lenteur rend le jeu plus difficile qu'on ne le croit.

 

Six niveaux donc pour cet Aerial Assault, ce qui est assez correct pour un shoot'em up. Et d'un côté, il n'en faut pas plus, rester à marteler sur le bouton de sa console pour voir un tir de temps en temps apparaître sur l'écran, ça énerve rapidement. Comptez un peu moins d'une demi-heure pour terminer le jeu, en admettant que vous n'utilisiez pas de continue. Un mode deux joueurs est disponible sur une seule cartouche et une seule console : chaque joueur joue à tour de rôle au niveau actuel, et le but est d'obtenir le plus élevé. Intérêt ? Aucun.


Verdict : Aerial Assault tombe à pic... Pas pour une petite partie sur sa Game Gear, il tombe juste en piqué.


bigvilo


Retrouvez l'émulateur et la rom du jeu sur Game Gear chez notre partenaire


Emulateur: http://www.gametronik.com/site/emulation/game_gear/

Rom: http://www.gametronik.com/site/fiche/nigg/Aerial%2520Assault%2520%2528World%2529/

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

jeux collector retrogaming collection jeu jeux video collectionneur musée sega nintendo sony atari microsoft lenny shintracteur vaergas collector import Sony Playstation 3 (PS3), Playstation 2 (PS2), PSP, PSone - Nintendo Wii / Revolution, DS Lite, DS, Gamecube, Nintendo 64, Game Boy Advance SP, GBA, Gameboy, SNES Microsoft Xbox, Xbox 360 (X360), Windows Vista, Windows XP - Sega Dreamcast, Saturn, Master System, Game Gear - N-Gage QD, Neo Geo, GP32, GP2X, Gizmondo, Atari, Amiga, Amstrad