Date de sortie : 1987

Éditeur : Atari

Genre : course

Support : Atari 7800


Nous sommes en 1983, pour certains la Préhistoire du jeu vidéo. Pourtant, cet univers est en phase d'évolution énorme : finis les jeux des années 70 ultra-simplistes faits de graphismes en fil de fer ou autre simple carré pour définir un personnage, les graphismes font leur apparition et inondent les jeux comme ces derniers inondes les rayons des revendeurs. On se demande comment de telles avancées pourraient être enrayées par quoi que ce soit, surtout qu'Atari continue d'avoir du succès grâce à ses jeux sur bornes d'arcade mais aussi sur sa console de salon, l'Atari VCS 2600.


Et c'est d'ailleurs d'un jeu sorti sur borne en 1983 et développé par Namco, puis adapté sur une autre console de salon d'Atari, la 7800, que nous allons parler dans ce test. Pourquoi ne pas parler de la version arcade, au lieu de se cantonner à une simple version 7800 bien moins belle et au gameplay moins intéressant ? Et bah en fait, j'ai joué qu'à cette version de Pole Position II...



Pour ceux qui ne l'avait pas deviné, Pole Position II est un jeu de course et plus précisément de Formule 1. Vous devrez faire vos preuves parmi les quatre circuits proposés pour finir « en pole » comme on dit dans le jargon de la F1.


Graphismes :


Bon, je pense que tout le monde est d'accord, le rendu visuel n'a jamais été le fort des consoles Atari, avec des graphismes en deçà de la concurrence de l'époque. Mais bon, il m'arrive de bien aimé certains titres sur ces consoles, et ce Pole Position II en fait parti. On est loin de la version arcade, mais un minimum (oui, j'ai bien dit un minimum) d'efforts a été fourni pour cette version, qui donne l'impression que dix années se sont écoulées depuis le premier sur Atari VCS... Ce n'est pas très bon c'est clair, mais le fait d'avoir des décors différents pour chaque course et que deux couleurs de bolides soient visibles lors des courses font qu'on ne peut pas tout jeter à la poubelle sans réfléchir de ce portage.



Musiques :

Bon, pour cette partie là du jeu, Namco s'est un peu oublié. Pas de musique dans les menus ni pendant les courses (ce qui était pourtant courant à l'époque, on ne cherchait pas à s'immerger comme maintenant), ce qui ne veut pas dire pour autant que le jeu est muet. Vous entendrez une petite musique d'encouragement avant de commencer le tour de qualification, une petite boucle lors du décompte des points en fin de course et une pour le game over. C'est un peu light, mais une cartouche de 7800 n'avait pas non plus la capacité d'une disquette 5"1/4 ! Vous entendrez également crisser les pneus de votre engin si vous prenez un virage à toute berzingue ou lorsque vous percuterez un autre véhicule.


Maniabilité / gameplay :

Comme tout jeu de l'époque qui se respecte, Pole Position II propose une prise en main arcade et très simple : on tourne avec les flèches, on accélère avec le bouton 1 et on freine avec le 2. Petite particularité tout de même : en poussant le stick vers le haut, vous pouvez passer à la vitesse supérieure si vous êtes en inférieure et inversement, ce qui permet de foncer en ligne droite et de ralentir pour ne pas se prendre les panneaux en bord de route dans les virages. C'est ingénieux, ça ne mange pas de pain et ça se révèle efficace dans certains tracés difficiles (comme à Suzuka). Sans oublier les ralentissements provoqués par les flaques d'huile si on roule dessus, comme pour les bandes de sécurité. Attention lors des courses, car la moindre erreur est fatale : en cas de collision avec un véhicule ou un panneau de bord de route, c'est la casse pour vous ! Bon, peut-être pas, mais vous perdrez de précieuses secondes à attendre que votre dernier pneu rebondisse pas loin et qu'une nouvelle formule 1 soit prête, il faudra faire preuve de réflexe pour éviter ces désagréments.



Scénario :

On est dans un jeu de course, qui plus est dans les années 80, donc scénario inexistant, tout ce qu'il faut faire, c'est de bien se classer lors des phases de qualification pour viser la pole position et ensuite finir la course, pour totaliser un maximum de points (en fonction de votre position lors des qualifs, du nombre de mètres accomplis, du temps restant...).


Replay value :

N'étant pas si moche que ça, proposant plusieurs courses et une prise en main pas si mal, on se replonge assez facilement dans Pole Position II. Ce n'est pas non plus un jeu de formule 1 comme on peut le voir chez la concurrence Sega, mais le savoir-faire de Namco est présent et donne envie de réessayer chaque course pour au moins les terminer.


Conclusion :

Ce n'est pas le jeu du siècle, mais ce Pole Position II est sans nul doute le meilleur jeu de course de l'Atari 7800. Qui a dit de la console ?!

)

bigvilo


Retrouvez l'émulateur et la rom du jeu sur Atari 7800 chez notre partenaire www.gametronik.com

Emulateur: http://www.gametronik.com/site/emulation/atari_7800/

Rom: http://www.gametronik.com/site/fiche/atari_7800/Pole%2520Position%2520II/

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

jeux collector retrogaming collection jeu jeux video collectionneur musée sega nintendo sony atari microsoft lenny shintracteur vaergas collector import Sony Playstation 3 (PS3), Playstation 2 (PS2), PSP, PSone - Nintendo Wii / Revolution, DS Lite, DS, Gamecube, Nintendo 64, Game Boy Advance SP, GBA, Gameboy, SNES Microsoft Xbox, Xbox 360 (X360), Windows Vista, Windows XP - Sega Dreamcast, Saturn, Master System, Game Gear - N-Gage QD, Neo Geo, GP32, GP2X, Gizmondo, Atari, Amiga, Amstrad