Date de sortie : 30 aout 1996 [JAP] / 30 janvier 1997 [PAL]

Éditeur : Sega / Climax Entertainment

Genre :  Action RPG

Support : Saturn

L'age d'or des Action RPG fut sur 16 bits, Zelda 3, Secret of Mana, Story Of Thor et bien sur LandStalker ... ce genre disparu peu à peu, malgré quelques bijoux sur 32 bits, bien souvent issu des même esprits ayant sévis sur la génération précédente, comme Alundra sur Playstation ou le plus méconnu Dark Savior dont on va parler ic même ! Si j'ai nommé plus haut LandStalker, c'est que le même éditeur produit Dark Savior, avec un personnage ressemblant et surtout un titre tout en 3D isometrique avec de la plateforme, recherche dans le même genre. Dark Savior n'est pas la suite de LandStalker, la suite officiel étant Lady Stalker, mais il en a l'odeur, l'aspect ... mais qu'en est il réellement ? Et si ce jeu avait pu changer le destin de la Saturn si Final Fantasy 7 n'était pas sorti la même semaine [31 janvier 1997 en Europe] ... ?

[RETRO TEST] Dark Savior

1997, la Saturn de Sega et la PlayStation de Sony sont en pleine guerre des consoles. 2 années ont passé depuis leur sortie chez nous, et même si Sony semble avoir une longueur d'avance en terme de vente de console, Sega n'abandonne pas et sortira cette année là des titres comme Grandia, Shining Force 3, Princess Crown ou encore Dead Or Alive, peu de ces titres traverseront les océans, parmi ces jeux, Dark Savior, un Action RPG de Climax, rien que ça, Climax c'est LandStalker bien sur mais aussi un peu de la saga des Shining, donc il est forcément bon ce jeu ? C'est ce que nous allons voir en détail.

[RETRO TEST] Dark Savior

Graphismes :

Dark Savior peut paraitre "dépassé" à une époque ou la 3D révolutionna le jeu video, mais la Saturn n'étant pas experte dans le domaine, le choix de la 3D isometrique pour les phases d'aventure, avec 2 angles de camera activable à la volée via la pression d'un bouton de la manette, n'est pas très contraignant une fois que l'on a prit en main le moteur graphique du jeu. Les textures sont détaillées, variées, colorés au possible dans cet univers "heroic fantasy". L'animation est rapide malgré quelques baisses de framerate par moment. Pour les phases de combat, un autre mode graphique prend place, reprenant les règles du jeu de combat à la "Street Fighter", la caméra se déplace en vue de 3/4. Si les décors sont entierement en 3D, les personnages sont en 2D classiques, cela ne choque pas outre mesure, c'était fréquent à l'époque ce genre de mélange à l'époque [Grandia par exemple].

 [RETRO TEST] Dark Savior [RETRO TEST] Dark Savior

Musiques :

L'un des points fort du jeu, les thèmes sont variés, certains mémorables [comme le thème de Bilan]. Les bruitages sont souvent délirant [cri de victime entre autre], le bruit de votre lame incitant à la dégainer à tout va. Hélas pas de doublage audio ici, juste du bip bip bip digne de LandStalker, je soupconne d'ailleurs Climax d'avoir repris les mêmes samples pour l'occasion.

Maniabilité / gameplay :

Le soucis avec la 3D isometrique, c'est la précision des déplacements dans un monde où les élements du décor et autre plateforme à atteindre est primordiale, on a bien du mal à évaluer les distances dans de telles conditions, ce qui a valu pas mal de prise de tête dans LandStalker par exemple. La maniabilité est ici bien meilleure, plus rapide, précise, l'aide des 2 angles de caméra aide aussi a mieux juger les distances. Les sauts sont relativements permissifs, même s'il est possible de tomber maladroitement, cela va de soi. Avec un peu d'entrainement, on en arrive même a trouvé cette maniabilité, qui fait peur au départ, agréable et adéquate à ce type de jeu. Pour les phases de combat, chaque bouton correspond a une action, coup faible, fort, saut, coup spécial, c'est basique mais suffisant pour rendre les combats dynamiques et attrayant.

[RETRO TEST] Dark Savior [RETRO TEST] Dark Savior

Scénario :

Vous êtes Garian, fier chasseur de prime avec armure et épée dans le dos. Accompagné de Jack, oiseau serpent de son état, vous escorté Bilan, le gros méchant qui terrifie le monde entier. Vous avez capturé ce dernier à l'aide d'une équipe de chasseur de prime entrainé pour l'occasion. Hélas tout ne va pas bien se passer, forcément, vous vous reveillez dans votre cabine, Bilan s'échappant de sa cage et partant à la nage vers la destination finale prévue, l'ile du Geolier, une île prison. Tout le reste du scenario dépend donc de votre rapidité à atteindre votre premier objectif, la cabine du capitaine : 

Dark Savior propose alors 5 univers paralleles, si vous arrivez dans la cabine après 4 minutes et 30 secondes, Bilan sera déjà parti, il a même transformé le capitaine en monstre, votre premier combat d'ailleurs. Vous le suivrez alors sur l'ile, croisant les cadavres qu'il aura semé tout au long de votre aventure pour le rattraper.

Si vous arrivez entre 3 minutes 30 secondes et 4 minutes et 30 secondes, vous combattrez directement Bilan, si vous le tuez, vous debarquerez sur l'île avec des objectifs qui n'ont rien à voir avec ce dernier, logique. Mais si vous perdiez ce combat, vous seriez envoyé dans un autre univers parallele, où vous devrez battre 10 ennemis à la suite pour voir la fin.

Si vous arrivez en moins de 3 minutes 30 secondes, vous pourrez bloqué Bilan et sauver l'équipage du bateau, mais Bilan s'échappera malgré tout, debarquant sur l'ile à un autre endroit, le scenario étant completement different de la fuite détaillée plus haut. Dans ce "parallele" vous pourrez croiser le Dark Savior, vous embarquant dans le dernier parallele disponible ...

Cela en fait des variantes pour un seul et même jeu, chose assez unique dans le jeu vidéo d'ailleurs. Il vous faudra donc recommencer le jeu pour acceder à un autre, en essayant les différentes combinaisons, sachant qu'a chaque fin de jeu, vous vous reveillerez dans votre lit, sur le bateau partant sur l'ile du Geolier.

Replay value :

Il y a de quoi faire, pour qui n'est pas rebuté par la 3D isometrique, c'est un excellent challenge, intriguant et la progression n'est pas punitive, on y retourne avec plaisir ou juste pour parcourir un autre scénario "parallele" du jeu. A tester donc, ce titre n'est clairement pas le plus connu de la Sega Saturn.

[RETRO TEST] Dark Savior [RETRO TEST] Dark Savior

Anecdotes

Comme indiqué en introduction, Dark Savior n'est pas la suite de LandStalker, la suite de ce dernier étant Lady Stalker, mais il y a suffisemment de ressemblance entre ces deux là pour estimer que Dark Savior est une suite "spirituelle" de LandStalker, de part le graphisme, la vue, les musiques mais aussi quelques passages dans les scenarios.

Climax perdu des membres, partis fonder Matrix Software, ces derniers ont crées Alundra par exemple, ils sont plus connu aujourd'hui pour avoir assurer les portages DS des titres Final Fantasy III et IV entre autre. Dommage, car si on mélange Alundra et Dark Savior ... cela aurait pu donner quelque chose de plus grand encore.

Pour finir, on notera la présence de 5 pistes sonores non utilisées sur le CD du jeu [RedBook]. A l'écoute de ces dernières, on supposera qu'elles étaient prévue pour accompagner les 5 fins différentes [une par "parallele"] mais une seule piste servira à cela.

[RETRO TEST] Dark Savior [RETRO TEST] Dark Savior

Conclusion :

Un grand Action RPG de la Sega Saturn, qui en plus est arrivé jusque l'Europe. Il faut s'accrocher un peu au début, cela en vaut la peine. Dommage que l'arrivée de Final Fantasy 7 sur Sony PlayStation eclipsa presque totalement la sortie de Dark Savior, et enfonca un peu plus la console de Sega dans le doute et le manque de titres pour les marchés occidentaux.

[RETRO TEST] Dark Savior

Lenny

Retrouvez l'émulateur et la rom du jeu chez notre partenaire

Émulateur: http://www.gametronik.com/site/emulation/saturn/

Rom: http://www.gametronik.com/site/fiche/saturn/Dark%2520Savior%2520%2528E%2529/

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

jeux collector retrogaming collection jeu jeux video collectionneur musée sega nintendo sony atari microsoft lenny shintracteur vaergas collector import Sony Playstation 3 (PS3), Playstation 2 (PS2), PSP, PSone - Nintendo Wii / Revolution, DS Lite, DS, Gamecube, Nintendo 64, Game Boy Advance SP, GBA, Gameboy, SNES Microsoft Xbox, Xbox 360 (X360), Windows Vista, Windows XP - Sega Dreamcast, Saturn, Master System, Game Gear - N-Gage QD, Neo Geo, GP32, GP2X, Gizmondo, Atari, Amiga, Amstrad