Date de sortie française : 31 octobre 1996

Éditeur : Titus

Genre : tir

Support : Super Nintendo

Envie de vous faire un bon western où ça tire et ça explose de partout, avec de belles santiags, dans un désert très très chaud et des règlements de compte à tous les coins de rues ? On y est presque avec ce jeu de Natsume sorti sur Super Nintendo à l'époque, un bon petit jeu de tir à la troisième personne en vue de derrière, ce qui n'est pas courant à l'époque, nous ramenant à l'époque du Far West mais avec une grosse pointe de technologie en plus. Si Wild Guns ne vous dit rien, c'est le moment de faire connaissance.

Dans Wild Guns, vous incarnez Clint ou Annie dans un jeu de tir en vue de derrière, où vous ne pouvez vous déplacer que latéralement et tout ça dans une ambiance de western sauce technologie un peu steampunk, où les robots géants se mêlent au gangsters lançant des bâtons de dynamite. Le but : éliminer le plus de méchants possible dans le temps imparti des zones, sans se faire toucher car le moindre contact avec une balle ou une explosion vous fera perdre une vie. Autant dire qu'un peu d'entraînement ne fait pas de mal pour ce titre exigeant.

 

Graphismes :

Wild Guns nous propose un game design qui tire parti de la puissance de la console de Nintendo : couleurs vives et sombres cohabitent pour nous donner un style western unique et prenant. Le jeu possède des plans très détaillés, des enseignes d'établissement aux caisses en bois, sans oublier les touffes d'herbes et les piles de pièces d'or. Si en plus de ça, on rajoute que nombre de ces éléments sont destructibles, afin de trouver des bonus cachés, et restent avec un aspect détruit, c'est banco pour dire que le jeu est une réussite graphique. Sans oublier tout ce qui est ennemis (brigands, robots, crabes géants, hommes volants... certes, pas mal d'ennemis recyclés) et boss plutôt sympa, de la diversité dans les décors (la place du village du Far West, une mine d'or, un canyon, un train en route...) et des effets visuels (comme les explosions des bâtons de dynamite ou celles des machines) sont tous globalement réussis. Bref, on sent que la console est maîtrisée par les développeurs.

 

Musiques / bande-son :

Les musiques du jeu sont très rapides et entraînantes, cependant elles ne rappellent pas vraiment un univers Far West, et seraient peut-être mieux placées dans un run'n gun où la vitesse prime plutôt qu'un jeu de tir sur zones fixes comme dans Wild Guns. Cependant, il ne faut pas bouder leur qualité. Pour ce qui est des bruitages, il ne faut pas être allergique aux explosions et aux tirs de fusil car on va en manger tout au long du jeu ! Mais ce n'est pas ce qui est le plus énervant à entendre, car il y a les gémissements de mort des ennemis voir de celle de l'un de nos héros (et ça arrivera souvent), ainsi que celui des sauts. Bref, finalement pas grand chose à reprocher à ce jeu à l'ambiance sonore qui se résume tout de même bien souvent aux différentes explosions, plutôt que des musiques en fond qu'on entend très peu.

Maniabilité / gameplay :

La prise en main de base du jeu peut en surprendre quelques uns, habitués aux jeux d'action classique : on se déplace avec les flèches directionnelles de droite à gauche sur un seul plan, et les flèches haut et bas permettent de déplacer le curseur dans ces mêmes directions. Mais du coup, ce même curseur bougent également de droite à gauche quand vous vous déplacez, il faut donc faire avec ce point ! Mais on peut gérer également le viseur en restant sur place tout en tirant avec Y pour balayer tout l'écran avec ses tirs. Ce bouton permet également de lancer son lasso (il faut relâcher le tir et appuyer de nouveau dessus pour l'activer), mais aussi de relancer un bâton de dynamite qui est arrivé à vos pieds ou de donner un coup au corps-à-corps sur un ennemi un peu trop proche. A noter que les tirs de votre arme peuvent neutraliser ceux de vos ennemis, mais ne prenez pas ça pour acquis et faites plutôt confiance à l'anticipation. Le bouton B permet de sauter, une chose à ne pas négliger pour esquiver l'explosion d'une dynamite ; on peut également faire un double saut en appuyant deux fois sur cette touche afin d'éviter les tirs, et faire une roulade sur le côté en maintenant une direction et en appuyant sur B. Enfin, X permet de "bomber", c'est-à-dire d'utiliser une attaque spéciale en nombre limité (qu'on peut trouver au cours des niveaux) qui permet d'éliminer les ennemis à l'écran ou d'infliger de lourds dégâts aux mid-boss et aux boss. Tout cela peut paraître déroutant, mais après quelques tests sur le premier niveau, on apprend très vite à maîtriser nos héros et le fameux viseur. Au passage, sachez qu'il y a une légère différence entre les deux protagonistes : comme le veut les poncifs du genre : Clint le gars est puissant mais lourd, alors qu'Annie se déplace rapidement mais dispose d'une puissance de feu moindre.

A noter que des items pourront être ramassés au cours du jeu, en éliminant des ennemis ou en détruisant des éléments du décor. On peut ainsi gagner des points, des attaques spéciales, mais aussi des munitions pour de nouvelles armes, comme le fusil à pompe, le lance-grenade ou une Gatling (attention au fusil à bouchon, qui ne fait mal à personne!). Enfin, une barre de spéciale à remplir en réussissant ses tirs permettra de devenir invincible et d'infliger des dégâts plus puissants. Une prise en main réactive, demandant un peu d'entraînement pour être maîtrisée, mais qui vous forcera à vous remettre en question à chaque fois que vous perdez.

Scénario :

Pour ce qui est de l'histoire, on incarne Clint et Annie, deux tireurs au sang froid en quête de vengeance. Ils partent pour le désert de Wild Guns, où la technologie du futur et l'impitoyable Far West se mêlent et donnent un mélange... spécial ! Ensuite, pas vraiment de détails, mais tout le monde veut votre peau, du cowboy avec son six-coups jusqu'aux robots gigantesques et ses armes automatiques. On parcourra différents niveaux mêlant ambiance cowboy à celle de la science-fiction, que ce soit au saloon ou dans une mine d'or abritant un robot gigantesque, ou un train sur-équipé et renforcé avec des armes puissantes.

Replay value :

La durée de vie en solo est assez réduite : les niveaux, au total de six, comprenant trois sous-parties, sont variés et proposent du défi, auxquels il faut ajouter des niveaux bonus en fonction des résultats que vous faites dans les niveaux principaux.Le jeu peut se finir en moins de deux heures, mais il faudra tout de même recommencer un bon paquet de fois certains niveaux, car la moindre erreur est fatale et vous fait perdre automatiquement une vie (vous avez le droit à trois essais par niveaux, qui ne reviennent pas à chaque sous-niveau terminé). Sachant que les phases d'action peuvent parfois être frustrantes, car elles nécessitent de bons réflexes et d'avoir les yeux partout quand on joue pour pouvoir viser un ennemi, esquiver un bâton de dynamite ou un tir, voir d'éviter qu'un obus vous tombe sur la tête alors que vous avez été paralysé... Bref, on perd souvent des vies à cause d'une explosion qui devait passer à quelques millimètres de notre personnage, ou parc e qu'un tir s'est activé une fraction de seconde trop tard. Et quand on sait que récupérer des vies est assez difficile... Heureusement qu'on peut recommencer sans avoir à revenir à l'écran principal (mais en recommençant le niveau en cours) grâce aux crédits illimités ! Mais la replay value vient du fait de la présence d'un mode deux joueurs qui se prêtent parfaitement au jeu, et qui double plus que facilement la durée de vie, notamment pour les mini-jeux où on peut chercher à battre le score de l'autre !

Conclusion :

Wild Guns est un jeu de tir à la troisième personne fixe original et bien foutu, nerveux et exigeant. S'il peut en rebuter pas mal par une difficulté crispante parfois punitive, le jeu en vaut la chandelle, que ce soit seul ou à deux en coopération. Un genre assez peu représenté, magnifié par une 2D propre et de très bonne facture, et d'une prise en main excellente.

 

bigvilo

 

Retrouvez l'émulateur et la rom du jeu sur Super Nintendo chez notre partenaire 

Émulateur: http://www.gametronik.com/site/emulation/snes/

Rom: http://www.gametronik.com/site/fiche/nisnes/Wild%2520Guns%2520%2528Europe%2529/

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

jeux collector retrogaming collection jeu jeux video collectionneur musée sega nintendo sony atari microsoft lenny shintracteur vaergas collector import Sony Playstation 3 (PS3), Playstation 2 (PS2), PSP, PSone - Nintendo Wii / Revolution, DS Lite, DS, Gamecube, Nintendo 64, Game Boy Advance SP, GBA, Gameboy, SNES Microsoft Xbox, Xbox 360 (X360), Windows Vista, Windows XP - Sega Dreamcast, Saturn, Master System, Game Gear - N-Gage QD, Neo Geo, GP32, GP2X, Gizmondo, Atari, Amiga, Amstrad