Bonjour à toutes et à tous. Cette semaine, c'est un Collector Test sur un jeu sorti récemment chez nous sur une console que tout le monde connaît, étant donné qu'elle a gagné la guerre des consoles sur la précédente génération : The Last Story sur Wii.

 

Février 2012 : la Wii de Nintendo a déjà bien fait parlé d'elle, beaucoup d'exemplaires se trouvent dans une bonne partie des foyers de gamers à travers le monde, et même ceux qui n'aimaient pas les jeux vidéo et qui n'y jouaient pas en ont une ; seuls les têtus et les anti "casuals" n'en ont pas encore. Tant pis pour eux, ils ne connaîtront sans doute pas la dernière vague de RPG japonais pour ce support, qui arrive chez nous dans l'année 2012, avec Pandora's Tower et The Last Story, deux excellents jeux que je vous conseille.

 

Et chose assez peu courante sur Wii, un collector comprenant autre chose qu'un CD de musiques sort pour The Last Story. Mais que propose cette édition limitée pour inciter le fan de J-RPG à acheter cette version plutôt que la simple ? C'est ce que nous allons voir.

 

Le collector une fois déballé :

 



Contenu :

 

Le jeu ;

Un steelbook ;

Un CD audio de sept pistes ;

Un artbook de 38 pages ;

 

Prix d'origine : 59,99€

Dimensions de la box : 22,1*14,6*7,4cm

 

Ce jeu est une exclusivité pour la console de salon de Nintendo. On trouve cette édition limitée également en Amérique du Nord, avec une boîte décorée différemment. Le Japon a eu le droit également à cette version, mais également à son édition collector, mais pas exactement pour le jeu. Vous en saurez plus un peu plus tard !

 

Pour emballer cette édition limitée, pour ne pas changer, on se retrouve tout d'abord avec une boîte en carton épais, un peu à la manière du pack Bayonetta 1 et 2 sur Wii U sorti récemment. Cette boîte dispose d'une illustration spéciale différente de celle de la version simple, avec des teintes sépia comme on peut en trouver pour les filtres de photos. Le rendu est très agréable pour l’œil.


Histoire de ne pas trop s'embêter, on trouve le jeu en version simple en version euro (avec plusieurs langues à l'arrière de la boîte) à l'intérieur de ce carton. Bon, rassurez vous, il n'y a pas que ça à l'intérieur !


Mais pour ceux qui veulent vraiment se différencier des possesseurs de la version simple, même dans leur collection très perso (bande de vantards), vous pourrez ranger si vous le désirez le jeu dans un steelbook qui, comme la boîte carton, prend des teintes très boisées, avec le beau Zael. Mais l'illustration est une nouvelle fois différente, pour vraiment nous montrer toute la beauté et le soin apporté au jeu par Hironobu Sakaguchi.


Bon, pour le moment, on en prend plein la vue, mais ça manque un peu de concret, de véritables choses qui font que cette édition limitée vaut le coup. Et bien en continuant à déballer le contenu de ce collector, on découvre une petite boîte bleue illustrée. Avec une nouvelle fois une belle illustration (on ne va pas s'en plaindre hein!) montrant les deux héros, une nuit de neige dans des ruines, rien de plus poétique. Cette petite boîte porte l'inscription suivante : Elements of the Last Story.


Dans cette petite boîte, ou plutôt ce petit fourreau cartonné, on retrouve deux bonus :


Tout d'abord, on retrouve un album, un CD audio de sept pistes avec des musiques issues du jeu. Et une fois n'est pas coutume... oui, il y a une magnifique illustration de la belle Calista, l'héroïne du jeu qu'on retrouve également sur la jaquette du jeu. Le souci, c'est qu'il n'y a que six pistes, quelques musiques en plus n'auraient pas été de refus, surtout que le jeu est très fourni en musiques.

Je n'ai pas eu la chance d'écouter les musiques que contient le disque, mais gageons que les meilleurs ont été retenues pour plaire aux fans !


Le second objet présent dans ce fourreau est un artbook. On en avait déjà pris plein les yeux avec tout ce qu'il y avait jusqu'à présent (et un peu plein les oreilles avec le CD), et bien on va en reprendre une petite tartine ! Dans ce petit livret de 38 pages avec une couverture en carton dur, on trouve de belles illustrations, des esquisses, des plans qui ont servi pour le jeu... La routine quoi ! Le livre est très bien fait, et ravira donc les fans comme les adeptes de beaux dessins.


De belles illustrations, un beau jeu... Même si le contenu est très intéressant, on dirait que le visuel a été le seul à être mis en avant, au détriment d'un quelques goodies "alakon", qu'on peut sortir d'autres fois que pour prendre le jeu et qu'on laisse en dehors du pack, comme un porte-clé.

 

Anecdote :

 

Je vous l'annonçais plus haut, le Japon a eu le droit à cette édition limitée, mais également... a un pack spécial pour la Wii ! Bon, pas de console ou de manette customisée ici, juste un pack console + jeu en version classique. Par contre, quelle belle boîte pour ce pack sorti fin janvier 2011 au pays du Soleil Levant.


Conclusion :

 

Tout simplement magnifique, cette édition limitée de The Last Story sur Wii mise tout de même un peu trop sur le visuel, au détriment de quelques goodies qui auraient été les bienvenues pour avoir un collector plus complet et varié.

 

Les +

 

Très joli

Objets de qualité

 

Les -

 

Quelques goodies manquants

Un peu trop porté sur le visuel


Merci à dragonia de m'avoir prêté son collector pour cet article!

bigvilo

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

jeux collector retrogaming collection jeu jeux video collectionneur musée sega nintendo sony atari microsoft lenny shintracteur vaergas collector import Sony Playstation 3 (PS3), Playstation 2 (PS2), PSP, PSone - Nintendo Wii / Revolution, DS Lite, DS, Gamecube, Nintendo 64, Game Boy Advance SP, GBA, Gameboy, SNES Microsoft Xbox, Xbox 360 (X360), Windows Vista, Windows XP - Sega Dreamcast, Saturn, Master System, Game Gear - N-Gage QD, Neo Geo, GP32, GP2X, Gizmondo, Atari, Amiga, Amstrad