Mesdames, mesdemoiselles et messieurs, bonjour. Vu qu'aujourd'hui nous allons traiter d'un problème récurrent d'une grande Dame, la Dame Blanche communément appeler Dreamcast (dont rien à voir avec une quelconque apparition), il faut parler de manière courtoise et faire preuve de politesse.

Ce problème récurrent est celui du reboot, rendant son utilisation impossible. Sachez que ce n'est pas une fatalité, et qu'il n'est donc plus nécessaire de jeter sa console ou la vendre pour pièce dès que ce problème arrive, car tout se répare si on ose mettre un peu les mains dans le cambouis.



Ne paniquez pas, grâce à ce petit tutoriel que je vous ai préparé, même une personne n'y connaissant rien en puce informatique, processeur et autre fil à dénuder pourra donner une seconde vie à sa console préférée.

Et pour bien réussir cette opération chirurgicale, il faut quelques ustensiles pour effectuer la manœuvre :


  • une Dreamcast qui reboote ;


  • quelques cotons-tige, un tournevis cruciforme pas trop gros et un peu d'alcool ménager ;


  • éventuellement un peu de pâte thermique.



Temps de l'opération : entre 15 et 30 minutes (démontage – montage inclus)

Difficulté : 3/10



Première étape : ouverture et vérification


C'est parti pour l'ouverture de la console. Commencez par enlever le modem qui se trouve sur le côté gauche de la console quand on la regarde d'en dessous :


Vous avez maintenant accès à toutes les vis qui tiennent la coque de la console. Dévissez-les avec votre tournevis, en conservant bien les vis pour ne pas les perdre (surtout qu'il y en aura plusieurs à garder pour les prochaines étapes). Vous avez maintenant accès à l'intérieur de la console, alors un peu de respect :


L'intérieur tel que vous le voyez est composé de quatre parties :

  • le bloc alimentation,


  • le bloc optique,


  • le ventilateur,


  • et le port manettes.



Avant de tout démonter ou presque, une petite vérification s'impose : branchez la console au secteur (console ouverte) et vérifiez si le ventilateur se situant à droite de la console tourne bien. Si ce n'est pas le cas, remettez lui une ou deux gouttes d'huile et retestez ; si ça ne change rien, il faudra le changer. Vérifiez aussi si la patte qui le relie au circuit imprimé où est fixé le port manette est bien branchée :


Deuxième étape : retirer le bloc alimentation


Le bloc alim est la partie qui se trouve en haut à gauche de la console. Dévissez les deux vis présentes sur la gauche du circuit imprimé et débranchez l'ergot qui se trouve en haut. Le circuit n'est plus tenu que par les pattes qui se trouvent en bas du circuit, coincez dans une pièce en plastique blanc. Tirez doucement le circuit vers le haut en le maintenant le plus horizontalement possible pour ne pas abîmer les quatre pattes du bas.


Troisième étape : nettoyer !


Maintenant, il suffit de s'armer d'un coton tige imbibé d'alcool et de frotter une par une les pattes, en passant plusieurs fois dessus pour être sûr qu'elles soient bien propres. Si vous êtes un maniaque, équipez vous d'une lime à ongle et frotter légèrement chacune d'elle.


C'est tout ?! Oui, si vous le désirez, vous pouvez vous arrêtez là si la console lit les jeux correctement après ce nettoyage. Mais vous pouvez aussi aller plus loin avec les étapes suivantes si vous voulez être sûr que sa forme se maintienne ou si les reboots continuent.


Quatrième étape (facultative) : accéder à la carte mère de la console


Désolé madame, mais nous allons devoir vous mettre à nue pour cette étape. En effet, il va falloir presque tout démonter pour avoir accès à la carte mère de la console.

Commencez par dévissez les quatre vis qui maintiennent le circuit imprimé du port manette, sans oublier de débrancher le ventilateur ainsi que la nappe juste au dessus. Enlevez cette partie là sans la façade que vous ne pourrez enlever pour le moment (inclinez là vers l'avant de la console, les ports devraient sortir).


Ensuite, enlevez le bloc optique (vous ne pouvez pas le rater) tenu par trois vis et prise en dessous, facile à enlever sans en forçant juste ce qu'il faut.


Il ne reste plus que la plaque métallique à enlever et nous serons arrivés au bout. Enlevez les huit vis qui se trouvent au tour de la plaque. L'opération n'est pas forcément la plus aisée et représente, selon moi, le point le plus difficile de toute l'opération. Ce que je vous conseille de faire, en toute précaution : vu que la carte mère devrait venir en même temps que la plaque, levez les deux. Quand vous pourrez glisser votre ongle (ou la pointe de votre tournevis), faites le pour séparer les deux éléments et ça devrait aller. Et voici le Graal, les parties intimes de la console :


Le principe est simple : sur les deux processeurs de la machine, vous pouvez voir deux bouts de pâte thermique. Cette pâte, mis en contact sur la plaque, permet aux processeurs de ne pas trop chauffer en touchant la plaque de métal qui sert à les refroidir. Il arrive parfois que la pâte se décolle du processeur et ne fasse plus très bien contact avec la plaque, faisant chauffer anormalement la console, la forçant à se rebooter.


Il suffit de passer son index sans trop appuyer (pour que le contact soit toujours effectif) sur les carrés de pâte afin qu'ils reprennent leur place et collent bien. S'ils sont en mauvais état, enlevez les (sans oublier le moindre petit morceau) et changez les avec votre pâte achetée pour une misère chez une revendeur d'informatique, en faisant les morceaux pas trop épais non plus.


Et une fois cette opération faite, c'est bon ! Il ne vous reste plus qu'à suivre les étapes précédentes à l'inverse pour remonter les éléments de la console, en faisant bien attention à ne coincer aucun fil en resserrant les vis, en les remettant bien au bon endroit (certaines sont plus grandes que d'autres) et en ne les serrant pas comme un malade. Remontez ensuite la coque, allez brancher votre console sur votre téléviseur et hop, c'est le panard :


Votre console est repartie pour un tour ! Et surtout n'oubliez pas, pour éviter que votre console reboote à l'avenir, évitez de faire tourner trop de jeux gravés, de la laisser tourner pendant des heures et encore moins dans un meuble qui n'est pas bien ventilé, augmentant la température plus rapidement. Bref, prenez-en soin, une telle console ne reverra peut-être jamais le jour sur le marché du jeu vidéo !


bigvilo

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

jeux collector retrogaming collection jeu jeux video collectionneur musée sega nintendo sony atari microsoft lenny shintracteur vaergas collector import Sony Playstation 3 (PS3), Playstation 2 (PS2), PSP, PSone - Nintendo Wii / Revolution, DS Lite, DS, Gamecube, Nintendo 64, Game Boy Advance SP, GBA, Gameboy, SNES Microsoft Xbox, Xbox 360 (X360), Windows Vista, Windows XP - Sega Dreamcast, Saturn, Master System, Game Gear - N-Gage QD, Neo Geo, GP32, GP2X, Gizmondo, Atari, Amiga, Amstrad