Vous adorez votre Nintendo NES, mais les jeux que vous possédez depuis votre enfance sont vus et revus ? Vous lorgnez vers un modèle PAL A parce que que les titres sont moins chers que sur votre PAL B, voir carrément sur un modèle américain parce qu'il y a pas mal de jeux qui vous tentent et qui ne sont pas sortis sur le Vieux Continent ? Pas de souci, ce petit tutoriel rapide va vous expliquer comment faire pour dézoner votre console, et en plus, elle ne clignotera plus !



Cette technique permettra de faire passer les jeux de la NES française, anglaise, italienne, japonaise (via un adaptateur pour le format bien sûr), américaine... Bref, tout ce qui est estampillé Nintendo et qui ait le même format (bah oui, ça ne va pas lire des jeux de SNES!). Si c'était le cas, votre console cessera également de clignoter ; oui, adieu les sessions d'une heure accordées par les parents qui comprenaient 55 minutes de galère à regarder l'écran du téléviseur alterner entre le noir et une couleur, avec la LED rouge du Power qui clignote elle aussi !

Pour la petite histoire, le clignotement et le zonage de la console n'est dû qu'à une seule chose : la puce 3195A ou puce "NES10". Elle permettait de lutter contre le piratage et les jeux non officiels, ne portant pas le "Seal of Quality" qu'on trouve sur toutes les boîtes de jeux de l'époque. Alors pourquoi ça nous empêche de jouer avec nos jeux officiels et de la bonne zone ? Tout simplement parce qu'à la moindre petite alerte, comme un mauvais contact à cause d'une poussière ou d'une cartouche trop oxydée, la puce se met en sécurité, et il est impossible de jouer. A partir de 1993, Nintendo décide d'enlever cette puce dans ses consoles, vu le nombre de retour en SAV. On appellera les deuxième versions de ces consoles des "Top Loader", et ce sera tout simplement la Famicom AV au Japon.

 

Fini la petite leçon, mettons les mains dans le cambouis, avec ce qu'il nous faut :


  • un tournevis cruciforme (Ph si possible, éviter le Pz) ;

  • une petite pince coupante ;

  • une pince à épiler ou un tournevis plat de précision;

  • éventuellement du vinaigre blanc et de quoi faire chauffer (une bouilloire par exemple).

 

On attaque tout de suite en mettant la console à l'envers et en enlevant les six vis qui scellent le capot plastique du Control Deck. Gardez les précieusement, ce serait bête de ne pas pouvoir refermer correctement sa console une fois l'opération terminée. Par mesure de précaution, avant de démonter le capot, appuyez deux fois sur Power pour qu'il ne reste plus de courant dans la console (ça le fait souvent , ce sera bête de prendre un peu de jus ou faire sauter un condensateur sans savoir pourquoi).

 


La bête montre enfin sa carcasse. On y découvre un premier carter métallique au dessus de lecteur de cartouche, fixé au PCB de la console. Il va falloir retirer les sept vis qui le lie au reste de la console :


On commence à y voir un peu plus clair, mais il va encore falloir jouer du tournevis, pour désolidariser le PCB du capot inférieur de la console.


Notez que sur les deux côtés du connecteur PIN (qui permet de lire les jeux), on trouve deux vis blanches, qui ne sont pas identiques à toutes les autres vis de la console. Elles sont blanches, plus grandes et ne peuvent aller qu'aux deux endroits où elles ont été enlevées.


On peut maintenant enlever le PCB du capot, en faisant bien attention, car il reste de petits fils branchés entre le PCB et le reste de la console. Si vous remarquez qu'il y a pas mal de poussière à ce stade du démontage, n'hésitez pas à utiliser une bombe d'air sec. Une fois le PCB dégagé, débranché la fiche bleue qui se trouve sur le côté, plus de confort dans les futures opérations.


Les autres n'ont pas besoin d'être débranchée. On retourne le PCB, mettez le récepteur de la fiche bleue sur votre droite, afin d'avoir toutes les instructions des puces dans le bon sens. La fameuse puce qui nous a pourri notre enfance se trouve en face de nous, juste là, à droite au dessus des deux condensateurs bleus :


Un petit zoom avoir encore moins de scrupule à la modifier :


Cette puce, avec l'inscription "3195A", va être la victime de cette expérience. Armez vous de votre pince coupante, comptez les pattes jusqu'à la quatrième en partant de la gauche sur la partie en dessous des écritures, et... coupez la ! Oui, vous la coupez net !


Afin d'éviter tout contact, prenez votre pince à épiler ou votre tournevis plat de précision et écartez bien les deux parties coupées, sinon les jeux risquent de ne pas être lus comme si la patte n'avait pas été coupée.


Et maintenant ? Il ne reste plus qu'à tout remonter (n'oubliez pas la fiche bleue, les grandes vis blanches...) en faisant bien attention de ne pas pincer un petit fil, par exemple, des prises manettes.


Mais tant qu'on est à ce niveau là dans la console, pourquoi ne pas faire en sorte que tous les jeux soient lus du premier coup? Retournons le PCB et intéressons à la glissière en plastique qui permet de lire les jeux, qu'il va falloir enlever.


Pour cela, il nous reste deux vis à enlever, juste au dessus des deux vis blanches que je vous ai bien décrit pour ne pas les mélanger avec les autres.


Et c'est parti pour enlever le connecteur PIN et commencer le nettoyage de la console un peu plus en profondeur.


Retirez le connecteur en forçant un peu (c'est normal qu'il résiste un peu), laissant apparaître les connecteurs du PCB de la console. Il faut maintenant s'armer de quelques coton-tiges, les imbiber d'alcool à 90° ou d'essence F, et les passer sur chaque broche de la zone, des deux côtés du PCB :


Répétez la manipulation tant que vous retrouvez du noir sur votre coton-tige. Et oui, il ne fallait pas laisser trainer, et encore souffler dedans ! Cette action est à proscrire, vous le savez depuis le temps, avec l'humidité de votre souffle, les contacts s'oxydent, ça se transmet de cartouche vers console, et au final plus rien ne marche, et bien souvent, la console commence à clignoter...

Une fois que le nettoyage est terminé, remettez le connecteur sur sa broche, remettez tout comme avant (n'oubliez pas la fiche bleue, la glissière, les grandes vis blanches...) en faisant bien attention de ne pas pincer un petit fil, par exemple, des prises manettes. Attention en revissant la glissière plastique : j'ai remarqué qu'en serrant un peu trop à l'avant, le cran de verrouillage vers le bas (quand on enclenche un jeu) ne se faisait plus correctement. Soyez donc prudent et essayez à vide avant de refermer le capot.

 

Vous testez votre console, en ayant bien pris soin de nettoyer votre jeu de la même manière que les contacts de la console, et deux choses peuvent se passer : soit le jeu est lu et dans ce cas, vous avez accompli votre travail, soit il ne veut toujours pas se démarrer. Vous pouvez toujours essayer de le renettoyer, mais si ça ne veut pas, ça ne veut pas. On va donc accélérer les choses et montrer à la NES qui est le patron ici. Alors il va falloir commencer par ouvrir à nouveau la console, et revenir au moment où on enlève le connecteur PIN... Bah oui, vous n'aviez qu'à lire avant de vous jeter à corps perdu dans ce tutoriel ! Et s'il fallait Bac+8 pour faire la manipulation, vous auriez fait comment avec une console ouverte dans les mains ?! Bref, calmons nous et continuons.

C'est là qu'intervient le vinaigre blanc que j'ai listé sans prendre en photo dans les accessoires à avoir. Faites chauffer un tiers de vinaigre blanc avec deux tiers d'eau dans une bouilloire ou à la casserole, et versez le tout une fois chaud dans un grand récipient (genre un gobelet de bière qu'on trouve dans les stades depuis quelques années). Mettez le connecteur dans le gobelet et laissez-le prendre un bain pendant 25 à 30 minutes.


Pendant ce temps là, vous pouvez préparer votre popote. Note : n'utilisez pas le même récipient qui a fait chauffer le vinaigre blanc pour faire immédiatement la cuisine.


Une fois le délai de temps passé, sortez le connecteur. Essuyez bien toutes les parties que vous pouvez avec un chiffon propre et qui ne laisse pas de saleté genre fil ou fibre, et faites sécher l'intérieur avec un sèche-cheveux. Il faut impérativement que l'objet soit totalement sec avant d'être remis dans la console, donc passer bien l'air partout, n'hésitez pas à l'aérer, à le sécher à nouveau avec la partie sèche de votre chiffon, en utilisant une bombe d'air sec...


Remettez le connecteur à sa place, en forçant un peu pour qu'il rentre et en vérifiant bien qu'il est droit et à sa place, histoire d'éviter les faux contacts, ou tout simplement que le jeu ne démarre pas.

 

Une fois tout remonté, branchez votre console, mettez votre jeu d'une autre zone et enclenchez votre console :


Et voilà, une partie de catch avec Hulk Hogan contre André The Giant sur votre NES, et tout ça, sans que la console ne clignote !

Alors quelques petites notes au cas où :


  • si ça n'a pas marché : essayez de nettoyer les connecteurs de votre cartouche, voir vérifiez si votre console n'aurait pas besoin d'un nettoyage total ;

  • si ça ne marche toujours pas : essayez de regarder si tout a bien été rebranché lors du montage de la console, voir si la patte ne fait pas contact avec l'autre extrémité ; dans ce cas, faites un pont avec un petit fil et un fer à souder entre le bout de patte coupé présent sur la puce et la masse, qui est la première patte en partant de la gauche sur la même ligne ;

  • cette manipulation ne permet pas aux jeux de passer en 60Hz s'ils supportent ce format d'image (comme les jeux US ou JAP), il faut toujours switcher sa console pour les faire passer au bon format;

  • si vraiment une fois que vous avez fait le nettoyage au vinaigre blanc, la console ne lit toujours pas vos jeux, il faut sans doute racheter un nouveau connecteur. Rassurez vous, on en trouve encore pléthore sur Internet pour même pas une dizaine d'euros pièce au maximum, et ce sont bien des neufs. Vous pouvez suivre ce tutoriel pour le monter.


Vous pourrez remarquer que je n'ai pas parler de la technique de redressage des contacts du connecteur PIN. Alors certes, cette technique a des effets immédiats, dû aux contacts serrés sur la cartouche qui provoque une abrasion de l'oxyde, mais en plus de risquer d’abîmer le connecteur avec des PIN qui pourraient sauter, les effets classiques de l'usure reviendront forcément et de manière rapide. Cette technique est plus sûre et ne demande pas de forcer sur un petit composant.


A vous le parties endiablées de jeux de mahjong, de jeux de sumo, de baseball ou, si vous avez mauvais goût, un Final Fantasy !

bigvilo

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

jeux collector retrogaming collection jeu jeux video collectionneur musée sega nintendo sony atari microsoft lenny shintracteur vaergas collector import Sony Playstation 3 (PS3), Playstation 2 (PS2), PSP, PSone - Nintendo Wii / Revolution, DS Lite, DS, Gamecube, Nintendo 64, Game Boy Advance SP, GBA, Gameboy, SNES Microsoft Xbox, Xbox 360 (X360), Windows Vista, Windows XP - Sega Dreamcast, Saturn, Master System, Game Gear - N-Gage QD, Neo Geo, GP32, GP2X, Gizmondo, Atari, Amiga, Amstrad