Date de sortie : 1994

Éditeur : SEGA / MINATO GIKEN

Genre : Shoot Them Up

Support : Arcade

SEGA regne encore en maitre au début des années 90 dans les salles de jeux. Les plus gros succès Arcade proviennent de ses studios de developpement, il suffit de voir la révolution Virtua Fighter ou encore Virtura Racing pour s'en convaincre. Mais alors que la 3D est devenue la référence, que fait SEGA avec un "petit" shoot them up 2D sur fond de religion, en 1994 ... ZUNZUNKYOU NO YABOU débarqua donc sans prévenir, non pas des fameux studios AM mais d'un petit developpeur. Quelle mouche à piquer SEGA ... en tout cas, c'est un titre aux allures parodiques qui nous attend ici. 

Zunzunkyou no Yabou [ZnY pour les intimes] ou L'ambition du Zunzunisme en français est une sorte de Space Invaders croisé avec Parodius, drole d'idée que de mélanger le shmup très classique avec des ennemis descendant de haut en bas ayant des formes diverses et variées, allant du Salary Man japonais [I'm Sorry si tu nous écoutes] au panda en passant par danseuse de cabaret ... Notre petit representant boudhiste, un Jizo, ira donc se battre contre des "ennemis" du monde entier pour lutter contre la profileration de cette drole de religion qu'est le "Zunzunisme", à grand coup de shurikens enchantés.

[RETRO TEST] ZunZunKyou No Yabou [RETRO TEST] ZunZunKyou No Yabou

Graphismes :

De la 2D détaillée, colorée, une animation fluide, des tonnes de projectiles et d'ennemis à l'écran, oui nous sommes dans un shoot them up et le System C2 de SEGA [basée sur celui de la MegaDrive] s'en sort bien. Les animations des personnages, le votre comme celles des ennemis sont excellentes, toujours teintées d'humour et de second degrés. Ainsi les danseuses de cabaret, une fois touchées, finiront le crane chauve est sans jupe. Zunzunkyou no Yabou est composé de 19 niveaux dont 15 niveaux avec des ennemis classiques, il faut toucher 2 fois un ennemi pour qu'il disparaisse, une fois touchée, l'ennemi change de posture, il tire la tronche, change de forme ou se retrouve sans vetement. Tout ce soucis du détail apporte un fun indéniable, même si l'on a pas vraiment le temps de regarder tout ce qui se passe, entre le décor, les ennemis et leur projectiles [chaussures, chapeau, livre entre autre]. Alors oui en 1994 on va dire que c'est normal tout cela, mais cette touche d'humour est vraiment bienvenue et assumée comme il faut, c'est très japonais en somme.

[RETRO TEST] ZunZunKyou No Yabou [RETRO TEST] ZunZunKyou No Yabou

[RETRO TEST] ZunZunKyou No Yabou [RETRO TEST] ZunZunKyou No Yabou

Musiques :

Peut être le point faible du jeu, si les musiques sont dans la moyenne, assez rythmées pour suivre l'action à l'écran, par contre le bruitage du projectile devient vite, chiant, éreintant même. Dommage. A noter qu'on ne retrouve pas trop la pate "MegaDrive" puisque le hardware gérant le son n'est le même.

Maniabilité / gameplay :

Jouable seul ou à deux, la maniabilité est exemplaire, vos reflexes seront mis à rude épreuve, le jeu étant plutôt difficile sous ses airs "pas serieux".

Notre Jizo devra donc parcourir 4 destinations différentes, selectionnable lors du choix du niveau, sous forme de mont Rushmore. Nous aurons donc la culture japonaise, asiatique, européenne et enfin américaine. Autant de destinations mettant en avant les clichés propres à chaque culture, danseur de flamenco, salary man, combattante de kungfu ou encore punk sans pitié vous attendent donc pour défendre le Zunzunisme.

[RETRO TEST] ZunZunKyou No Yabou [RETRO TEST] ZunZunKyou No Yabou

[RETRO TEST] ZunZunKyou No Yabou [RETRO TEST] ZunZunKyou No Yabou

Chaque destination est composée de 4 combats, 3 avec des vagues d'ennemis [entre 40 et 60] puis le combat contre le boss local. Une fois les 4 cultures qui se sont "Zunzunismer" vaincus il faudra se battre contre un 5ème monde, extraterrestre celui là, composé de 2 niveaux et du dernier Boss.

[RETRO TEST] ZunZunKyou No Yabou [RETRO TEST] ZunZunKyou No Yabou

[RETRO TEST] ZunZunKyou No Yabou [RETRO TEST] ZunZunKyou No Yabou

Une fois terminée, ce n'est pas fini, puisqu'a l'image d'un Ghost n Goblins, il faudra finir une seconde fois le jeu, dans une difficulté superieure pour accèder à la fin du jeu. Oui terminer ZnY ca se mérite !

[RETRO TEST] ZunZunKyou No Yabou [RETRO TEST] ZunZunKyou No Yabou

Scénario :

Le monde est sous le controle d'un nouveau culte, le Zunzunisme / Zunzunkyou ! Les gens sont lobotomisés et renoncent à leur religion pour ce nouveau culte. C'est alors que deux bodhisattva [ou bouddha qui n'ont pas atteint l'eveil] partent en mission pour vaincre ce fléau ! Ils parcourent le monde pour éradiquer les prédicateurs et le créateur du Zunzunisme ... C'est assez rare de tomber sur jeu qui parle de religion sans vraiment se prendre au serieux.

[RETRO TEST] ZunZunKyou No Yabou [RETRO TEST] ZunZunKyou No Yabou

Replay value :

Les parties sont rapides, le gameover étant au tournant bien souvent. Malgré tout, le fait de pouvoir choisir sa destination au départ [à la MegaMan] permet de varier les plaisirs, et ainsi de rencontrer des ennemis plus loufoques les uns que les autres. Après ceux qui désirent du challenge y reviendront aussi.

Anecdotes :

  • Le jeu tourne sur le System C2 de SEGA, un système proche d'une MegaDrive, la seule réelle différence étant une fréquence plus elevée pour le CPU.
  • Minato Giken, developpeur de ZnY, a également crée des titres connus comme Dynamite Headdy, Baku Baku ou encore Sonic Labyrinth.
  • Le personnage principal est la representation de Jizo, le bodhisattva Ksitgarbha, que l'on retrouve souvent dans le jeu vidéo, comme Super Mario Bros 3 par exemple.
  • A début du jeu, un message vous indique que "le jeu ne traite d'aucune religion connue", drôle d'avertissement, inédit dans le jeu vidéo.
 [RETRO TEST] ZunZunKyou No Yabou
 

Conclusion :

Un titre haut en couleur, en surprise et en dérision que ce Zunzunkyou no Yabou. Mélange improbable de Space Invaders, Gunpal, Parodius ou encore Mystical Ninja, ZnY tient la route, un jeu très fun, mais aussi difficile et exigeant. Un bon défi pour les fans de shmup qui veulent sortir de l'univers "serieux" de la plupart des titres du genre.

Lenny

Retrouvez l'émulateur et la rom du jeu de SEGA chez notre partenaire GameTronik !

Émulateur: http://www.gametronik.com/site/emulation/mame/

Roms: http://www.gametronik.com/site/fiche/mame/Zunzunkyou%2520No%2520Yabou/

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

jeux collector retrogaming collection jeu jeux video collectionneur musée sega nintendo sony atari microsoft lenny shintracteur vaergas collector import Sony Playstation 3 (PS3), Playstation 2 (PS2), PSP, PSone - Nintendo Wii / Revolution, DS Lite, DS, Gamecube, Nintendo 64, Game Boy Advance SP, GBA, Gameboy, SNES Microsoft Xbox, Xbox 360 (X360), Windows Vista, Windows XP - Sega Dreamcast, Saturn, Master System, Game Gear - N-Gage QD, Neo Geo, GP32, GP2X, Gizmondo, Atari, Amiga, Amstrad