Date de sortie : Dec 1997 [JAP] / Mai 1998 [US-PAL]

Éditeur : Polyphony Digital

Genre : Course

Support : PlayStation

Les simulations automobile sur console c'est une longue histoire, Test Drive, Hard Drivin' ou encore Need For Speed en furent les précurseurs, apportant une once de simulation dans le large flot de titres arcades avec Out Run, Ridge Racer ou Sega Rally pour ne citer qu'eux. Autant de référence qui nous donnaient l'impression de "conduite" à pleine vitesse, avec une sensation "réaliste" dans des voitures que l'on ne pourrait jamais conduire [ou presque]. Puis vient Gran Turismo de Polyphony Digital  ... ajoutant encore plus de simulation, de détails, de modèles, de réalisme, de contenu, le tout sur la console la plus populaire du moment, la Sony PlayStation. Une nouvelle référence était née et elle reste aujourd'hui encore l'étalon de nombreux jeux de simulation automobile sur console.

Gran Turismo débarque chez nous au printemps 1998, la France n'est pas encore championne du monde de Football [oui car rien d'autre ne s'est passé cette année là]. La nouvelle claque graphique et ludique de la PlayStation s'arrache dans les boutiques. Les autres simulations automobile de la console prennent un coup de vieux, Rage Racer ou Need For Speed 2, sortis un an plus tôt, font pâle figure. Même le récent TOCA Touring Car Championship ne peut lutter. Une introduction dantesque, des modes de jeux inédits, des marques prestigieuses en partenaires, tout est là. La concurrence est dépassée, Sega avec Daytona USA et surtout Sega Rally peine à lutter ... leur nouvelle console pourrait leur permettre de repasser devant, à voir. Chez Nintendo, MRC ou encore Top Gear Rally sont très loin derrière.

[RETRO TEST] Gran Turismo

Graphismes :

Spectaculaires, les plus réalistes disponibles sur console. Le moteur graphique est le meilleur jamais vu pour un jeu de course automobile, tout simplement.
Les modèles sont représentés avec un souci du détail hallucinant, la console montre ce qu'elle peut faire en terme de 3D. Les effets de carrosseries, de lumière sont très bien rendus, la sensation de vitesse excellente, l'animation est sans faille, parfaitement fluide. On pourra regretter des menus austères mais l'essentiel est ailleurs, sur la route. Les circuits sont des créations originales, pas de Suzuka, Le Mans ou encore Monza ici. Malgré tout, ils sont variés, intéressants techniquement et avec des décors réalistes.

[RETRO TEST] Gran Turismo [RETRO TEST] Gran Turismo

[RETRO TEST] Gran Turismo [RETRO TEST] Gran Turismo

Musiques :

Des musiques des menus à la bande-son en course, que du bon. La plupart restent dans la tête, on est plus dans la pop rock que dans la techno de Ridge Racer, des titres de qualité. Les bruitages des menus sont sommaires, par contre les bruits de moteur, de pneus sont ce qu'il y a de plus réaliste pour l'époque. Un travail qui a demandé des centaines d'heure de capture en garage, lors de compétition pour les modèles les plus pointus. Du gros et bon boulot.

Maniabilité / gameplay :

Malgré une maniabilité dite "Arcade" avec nos références actuelles, Gran Turismo dispose d'une maniabilité digne des simulations automobiles de l'époque, la physique des véhicules, le stick analogique, des innovations pour l'époque. 3 vues sont disponibles, comme les grands classiques que sont Need For Speed ou Daytona USA par exemple. Au niveau du contenu à proprement parler, c'est énorme, 2 disques dans la boite, l'un pour le mode Arcade, mode très accessible, des modes de course, des circuits, de nombreux voitures, disponibles de suite. L'essence de Gran Turismo se trouve sur le disque restant, le mode "Gran Turismo", où l'on doit passer des permis, à coup d'épreuves chronométrées, où l'on doit, avec un budget serré, trouver une voiture d'occasion [japonaise] pour commencer l'aventure et se lancer dans ces premières courses. Avec quelques victoires, on dispose d'un petit pécule pour améliorer sa voiture ou en acheter une autre, et ainsi remplir son garage. Du changement de frein, de pneus ou de volant moteur, tout est optimisable ou presque, du jamais vu sur un jeu console.

[RETRO TEST] Gran Turismo [RETRO TEST] Gran Turismo

[RETRO TEST] Gran Turismo [RETRO TEST] Gran Turismo

Chaque "coupe" remportée permet de gagner un lot, une voiture offerte, souvent un modèle non disponible à la vente, mais que l'on finit bien souvent par vendre soi même, on part ainsi dans un mode de victoire / revente pour augmenter son véhicule favori. La plupart des courses sont ouvertes à certains modèles uniquement, basé sur leur nationalité, leur type de motricité par exemple. Autant de condition qui vous forceront à choisir différent véhicule. En gros, c'est un jeu où la centaine d'heures peut être atteinte, ce qui est du jamais vu pour un jeu de course automobile.

[RETRO TEST] Gran Turismo [RETRO TEST] Gran Turismo

Scénario :

C'est un jeu de course automobile, pas de princesse à sauver ni de méchant à tuer. On gagne des coupes, on achète des voitures, on les arrange, on les aime.

Replay value :

Cela faisait longtemps que j'avais envie d'y rejouer mais ne l'avait pas fait. C'est avec plaisir que j'ai redécouvert ce jeu, c'est accessible, rapide, en avance sur son époque. Un titre que l'on redécouvre donc avec nostalgie et le sourire aux lèvres.

[RETRO TEST] Gran Turismo [RETRO TEST] Gran Turismo

Anecdotes :

  • Gran Turismo est le jeu le plus vendu de la console PlayStation avec 10,84 millions d'exemplaires vendus.
  • La séquence d'introduction du jeu n'a pas du tout la même bande-son au Japon qu'en Occident, quelques modèles de voitures diffèrent aussi, comme la Corvette C1 ou encore la Mazda Roadster non disponible dans le mode Arcade au Japon par exemple.

  • Lorsque Kazunori Yamauchi a demandé à Sony pour développer son jeu, Sony répondit par la négative, Yamauchi a donc produit Motor Toon GP et Motor Toon GP2 avant Gran Turismo, cela lui a permis de maitriser la physique des véhicules, entre autre, il put enfin réaliser le jeu tant attendu.

Conclusion :

Gran Turismo [et sa suite dont l'on parlera bientôt] est la référence de jeu de course / simulation automobile de cette génération de console, il fut le précurseur d'une nouvelle génération de titres plus adultes sur le thème de l'automobile. Tout l'amour de Yamauchi pour les voitures transparait, cela rend le jeu très réussi, abouti et spectaculaire. Sony disposait d'une arme supplémentaire pour sa console, et pour préparer sagement la suite.

Lenny

Retrouvez l'émulateur PlayStation chez notre partenaire GameTronik !

Émulateur: http://www.gametronik.com/site/emulation/playstation/

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

jeux collector retrogaming collection jeu jeux video collectionneur musée sega nintendo sony atari microsoft lenny shintracteur vaergas collector import Sony Playstation 3 (PS3), Playstation 2 (PS2), PSP, PSone - Nintendo Wii / Revolution, DS Lite, DS, Gamecube, Nintendo 64, Game Boy Advance SP, GBA, Gameboy, SNES Microsoft Xbox, Xbox 360 (X360), Windows Vista, Windows XP - Sega Dreamcast, Saturn, Master System, Game Gear - N-Gage QD, Neo Geo, GP32, GP2X, Gizmondo, Atari, Amiga, Amstrad